Zoom sur les probiotiques, le magnesium et la chlorella

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous mes dernières recherches sur les probiotiques, le magnésium et la chlorella que j’avais, jusqu’ici, laissé de côté par manque de connaissances.

La chlorella, encore une micro-algue baraquée !

La chlorelle (chlorella vulgaris) est une micro algue d’eau douce, riche en vitamines et minéraux. Elle tient son nom grâce à son importante concentration de chlorophylle.

Elle fait partie des superaliments grâce à ses bienfaits multiples pour le corps et à sa richesse nutritive
– Super légume, elle contient beaucoup de fibres de de protéines
– Des acides gras type oméga
Vitamines B1, B6, B12, E
Minéraux et oligo-éléments : calcium, du magnésium, potassium, fer, zinc et  sélénium. 

Quelques comprimés de chlorella sont équivalent à :
– un verre de germe de blé pour la vitamine E
– 3 bols d’épinards pour le fer
– 3 verres de lait pour le calcium
– 35 grammes de boeuf pour les protéines
– 18 carottes pour la beta-carotène

Maintenant qu’on a fait le tour de ce qu’était la chlorella, voyons ce qu’elle nous offre comme bienfaits :

  • Detox, elle purifie l’organisme. La chlorophhylle qu’elle contient facilite le travail de désintoxication des organes plombés par des métaux lourds ( mercure, aluminium…). Elle favorise également la purification du sang et des tissus.
  • Immunité : elle lutte contre les infections bactériennes (rhumes, rhinopharyngites, etc..).
  • Amélioration du transit
  • Propriétés amincissantes : grâce à sa teneur exceptionnelle en nutriments, elle agit comme coupe-faim. Elle régule également le taux de mauvaises graisses et de sucre dans le sang.
  • Favorise la régénération cellulaire : meilleure assimilation des protéines, une cicatrisation rapide et  bon fonctionnement de l’organisme.
  • La chlorella serait également efficace en traitement journalier pour faire baisser l’hypertension artérielle.
  • Prévention du cancer : la chlorella stimule le système immunitaire, ainsi que la production des protéines qui protègent le corps contre l’apparition des cellules cancéreuses

La chlorella en beauté, une perle !
Utilisée comme masque facial, elle purifie et oxygène la peau de votre visage. Ses propriétés détoxifiantes lui permettent d’éliminer les polluants et métaux lourds incrustés dans votre peau.
Elle peut également être utilisée comme soin anti-rides en s’appliquant sous forme de masque. Grâce à sa composition riche en nutriments nourrissants et antioxydants, elle raffermit la peau, et favorise le renouvellement cellulaire.

Mise en garde : La prise de chlorella est déconseillée aux personnes ayant des problèmes d’hémochromatose qui se traduisent par un excès de fer. La consultation d’un médecin est nécessaire si l’on prend des anticoagulants, des antiplaquettaires ou des antihypertenseurs. Enfin, si vous êtes sensible aux effets de la caféine, évitez de consommer à la fois de la chlorelle et du café, car l’association des deux décuple les effets du café

Les probiotiques, c’est fantastique !

J’ai mis un peu de temps à aller vers les probiotiques ( le nom me faisait peur…), et puis, après m’être un peu plus renseigné sur leur composition et leurs bienfaits, je me suis lancée.

Les probiotiques sont à la base, connus pour améliorer le transit intestinal, mais ça ne s’arrête pas là : ils renforcent le système immunitaire, aident à lutter contre les agressions extérieures, améliorent les défenses naturelles et limitent les irritations cutanées

Au niveau digestion, les probiotiques aident au maintien de l’équilibre de la flore intestinale afin d’améliorer le transit (constipation, diarrhées, ballonnements…). Ces bactéries agissent au niveau du système digestif en s’intégrant naturellement à la flore déjà présente et la renforcent. Elles permettent ainsi une meilleure digestion.

Une immunité à (presque) toute épreuve : le microbiote intestinal (ensemble de micro-organismes vivant dans l’intestin) contribue à protéger notre organisme des agents pathogènes par l’effet barrière : en adhérant à la muqueuse intestinale, les bactéries de la flore empêchent les micro-organismes pathogènes de coloniser l’intestin.

Une belle peau : la peau est un écosystème composé de milliards de micro-organismes. Il s’agit du microbiote cutané, qui nous protège des agressions extérieures. Les souches de probiotiques protège la peau de ces bactéries. 

Pour être efficaces, les probiotiques doivent franchir la barrière gastrique et arriver « vivants » dans l’intestin. C’est pour cela que les ingrédients utilisés doivent êtres sélectionnés avec soin, come ceux de Vegalia qui utilise 10 souches de probiotiques pour les bienfaits ciblés : 

  • Le lactobacillus acidophilus : atténue les symptômes de diarrhée, de crampes abdominales
  • Le bifidobacterium longum : contribue à stabiliser l’équilibre de la flore intestinale notamment les épisodes de constipation et les désordres intestinaux de manière plus générale
  • Le lactobacillus bulgaricus : cette souche a pour effet une meilleure digestion du lactose et pourrait réduire les problèmes d’intolérance
  • Le Lactobacillus plantarum : protège l’intestin contre les infections. Il favorise aussi une bonne digestion et ainsi réduit les problèmes de transit.
  • Le Streptococcus thermophilus : joue un rôle dans la diminution du taux de cholestérol et aide à faire baisser une tension élevée.
  • Lactobacillus casei : contribue au maintien d’une peau saine.
  • Lactobacillus rhamnosus : favorise la santé gastro-intestinale et immunitaire.
  • Lactobacillus salivarius : contribue au renforcement de la flore intestinale en l’aidant dans son travail de digestion.
  • Lactococcus lactis : réduit les troubles gastro-intestinaux et apporte un meilleur confort digestif.
  • Gélule végétale DR Caps® : permet une libération retardée des probiotiques dans le lieu d’action : l’intestin.
  • L’inuline : prébiotique dont se nourrissent les probiotiques, allongeant ainsi leurs actions.

Le magnésium pour réduire le stress et mieux dormir

Le magnésium, je vous avoue que je ne m’était jamais vraiment demandé quelle était son utilité. Moi qui ai de la peine a m’endormir sereinement et qui suit d’une nature stressée, j’étais passée à côté de quelque chose !Encore une fois, Vegalia est venu à ma rescousse avec sa cure de magnésium d’un mois.

Alors, quels sont les bienfaits du magnésium ?

  • Un regain d’énergie : le magnésium joue un rôle essentiel dans la production d’énergie et assure tonus musculaire et vitalité.
  • On se détend, notamment en période de stress : le magnésium a la faculté d’équilibrer notre système nerveux ce qui réduit l’anxiété et permet de gagner en sérénité.
  • Un sommeil retrouvé : le magnésium a un effet relaxant sur le système nerveux et aide à lutter contre les troubles du sommeil. Il joue également  un rôle important dans la production de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

Des ingrédients sélectionnés avec soin et une formulation étudiée dans les moindres détails pour profiter au mieux des bienfaits du magnésium.

Afin de faciliter la digestion du magnésium par les estomacs les plus fragiles, la formule Vegalia est enrichie en vitamine B6, taurine et vitamine C.

Les compléments alimentaires Vegalia sont fabriqués en France, 100% vegan et sans excipient.

Cuisiner oui, mais dans une cuisine saine !

Oui c’est vrai, en ce moment je suis dans une petite folie du ménage… En même temps, après un confinement et la mise en place du télétravail, je passe beaucoup de temps chez moi, ce que j’apprécie énormément. Et pour me sentir bien chez moi et pour pouvoir être productive, j’ai besoin que mon espace soit en ordre et propre, très propre.

Du coup, une fois n’est pas coutume, je sis allée chercher quelques astuces naturelle dans l’ouvrage de Danielle Festy : “Je m’initie aux huiles essentielles” aux Editions Leduc. C’est parti pour 6 astuces naturelles qui faciliteront le nettoyage de l’espace cuisine.

Le dégraissant au savon noir.
Idéal pour toutes les surfaces, notamment les plaques de cuisson et le four.

Versez 15 cl de savon noir dans 1 litre d’eau chaude et remuez jusqu’à ce que le savon noir soit complètement fondu.
Laissez refroidir puis ajoutez 30 gouttes d’essence de citron.

Il n’y a  plus qu’à frotter la surface avec ce dégraissant maison, sans oublier de rincer, le tour est joué.

Une éponge purifiée en deux temps trois mouvement
Remplissez les deux tiers d’un bol d’eau et ajoutez-y 3 gouttes d’essence de citron.
Trempez votre éponge dans le bol, essorez-la et placez-la au micro-onde pendant 30 secondes à puissance maximale.

Stop aux moisissures des joints !
Les moisissures peuvent vite arriver, notamment dans le lave linge, la lave vaisselle ou encore le réfrigérateur.

Sur une éponge humide versez quelques gouttes d’essence de citron et passez la sur les joints en question. Laissez agir quelques minutes puis passez à l’eau froide.

Le lave vaisselle qui pue du bec, c’est terminé !
Voici une petite astuce qui va non seulement désodoriser votre lave vaisselle, mais également l’assainir !

Dans un flacon spray de 200ml, versez 40  gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole, puis complétez avec avec du vinaigre blanc. Agitez et vaporisez un coup de spray dans le lave vaisselle. A faire deux fois par semaine, et BASTA. 

Le micro-ondes, une éponge à odeurs
Dans un bol rempli d’eau, ajoutez 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou d’essence à citron. Placez le bol dans votre micro-ondes et faites le tourner 2 à 3 minutes à pleine puissance, puis, laissez le micro-ondes fermé avec le vol dedans durant une dizaine de minutes avant de passer un coup d’éponge citronnée sur les parois intérieurs de l’appareil.

Les tote bags, paniers et sacs de courses à décontaminer
Nos sacs à provisions ont besoin d’être désinfecté et encore plus depuis cette sinistre vague. C’est un de nos objets quotidiens les plus contaminés, et notamment par la salmonelle… Rien que ce mot est une alarme…

Trempez vos sacs dans votre évier ou une bassine remplie  d’eau chaude, ajoutez 2 verres de vinaigre blanc et 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Laissez tremper 2 minutes avant de mettre à sécher SANS RINCER.
Pour les paniers à provisions, pulvériser le même mélange et laissez sécher sans rincer.

Mon article touche à sa fin, n’hésitez pas à  donner votre avis en commentaires et à partager, à votre tour, vos astuces 🙂

5 astuces naturelles pour une salle de bain clean

La salle de bain, c’est bien la pièce qui se doit d’être clean au possible. On s’y mets à nu, on s’occupe de notre peau, on se maquille… Bref, pas besoin de vous faire un dessin.

Aujourd’hui je vous partage 5 petites recettes maison avec des huiles essentielles pour une salle de bain clean. J’ai glané ces recettes dans « Je m’initie aux huiles essentielles » de Danielle Festy, aux Editions Leducs.

Le pulvérisateur qui en a sous la gâchette, idéal pour nettoyer la salle de bain de fond en comble mais aussi les wc !

Dans un pulvérisateur de 50cl, versez 15 gousse d’essence de citron ( l’essence, c’est le bon terme pour les huiles essentielles d’agrumes) dans 50cl de vinaigre blanc.

Le vinaigre blanc vient désagréger les plaques de calcaire qui retiennent les bactéries et les mauvaises odeurs.
L’essence de citron vient compléter avec ses actions antiseptiques, bactéricides et désodorisantes.

Le désodorisant pour wc
Dans un pulvérisateur de 50cl, diluez 20 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale ( ou de romarin ou de citron) dans 2 cuillères à soupe d’alcool à 70°C, complétez avec de l’eau de source.

Le bain purifiant pour vos accessoires
Brosses à cheveux, peignes, pinceaux à maquillage, éponges pour le visage, … TOUT Y PASSE. L’idéal est de le faire minimum chaque mois.

Dans 1 litre d’eau chaude, ajoutez 4 cuillères à soupe de bicarbonate + 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree).
Plongez vos brosses, pinceaux… pendant 1 heure. Frottez-le et rincez les à l’eau froide.

On éradique les champignons du rideau de douche
On le sait, les champignons adorent l’humidité. Et c’est pour cela qu’ils se plaisent tellement au bas de nos rideaux de douche.

Dans 1 litre d’eau chaude, versez 5 cuillères à soupe de bicarbonate et 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.

Vous n’avez plus qu’à y plonger une éponge propre et frotter à fond votre rideau de douche, sans oublier de rincer à l’eau tiède.

Coquillages et crustacés…pour le parfum !

Si vous avez des petits galets poreux ou des coquillages ramenés de vacances, c’est le moment de les exposer dans la salle de bain en y ajoutant quelques gouttes d’huile essentielle de lavande officinale. N’oubliez pas de bien rincer les cailloux et coquillages avant d’y mettre les huiles essentielles.

Et vous, quelles sont vos astuces pour cleaner votre salle de bain ?

J’apporte mes huiles essentielles au travail

Je vous vois venir de loin, NON, on ne va pas parler de diffusion d’huiles essentielles au bureau. Pourquoi ? Parce qu’on n’est pas toutes seules et que cela peut incommoder vos collègues. Donc la diffusion au bureau, c’est non.

En revanche, on peut discrètement sniffer nos synergies, et les faire tourner à nos collègues si elles veulent s’initier… ça commence toujours comme ça.

Les sniffs à respirer ( inspirer au dessus du flacon ouvert)

  • Le sniff anti stress : huile essentielle de marjolaine des jardins
  • Le sniff pour rester concentrée : huile essentielle de basilic exotique, ou de laurier noble

En cas de grosse fatigue, appliquer 1 goutte d’huile essentielle d‘épinette noire sur les reins et 1 goutte de menthe poivrée sur les tempes.

Le vaporisateur assainissant : pour toutes les surfaces de notre bureau, clavier, écrans, étagères, téléphones, …
Dans un vaporisateur de 100ml, mélanger 20 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) dans de l’alcool à 40 degrés (remplir le vaporisateur).
Le tour est joué, il ne reste plus qu’à vaporiser !

Ces synergies sont tirées du livre : « Je m’initie aux huiles essentielles » de Danielle Festy, aux Editions Leducs.

Vous aussi vous perdez la boule ?

Pas de stress, vous pouvez résoudre cela facilement en adaptant votre alimentation. Stimuler sa mémoire et ses capacités intellectuelles en mangeant, c’est donc possible 🙂

En effet, l’alimentation permet d’apporter des substances indispensables au bon fonctionnement de notre mémoire. Elle apporte des minéraux et vitamines ( zinc, magnésium, vitamines B, C et D) qui assurent les connexion des milliers de neurones qui s’activent pour garder notre mémoire optimale.

La question est  : où trouver ces micronutriments et surtout, quel rôle jouent- ils ? C’est parti !

Les vitamines B1, B3 et B5 sont indispensables au fonctionnement des cellules nerveuses. Elles permettent l’utilisation du sucre par le cerveau et participent à la production de noradrénaline et de dopamine.
–> On les retrouve dans les céréales complètes, la levure de bière, les fruits secs, les graines, les pommes de terre, les choux, les asperges, les œufs ou encore les légumineuses.

La vitamine D gère le taux de calcium dans les neurones et possède une action détoxifiante et antioxydante pour le cerveau.
–> Elle est produite essentiellement par le corps grâce à la lumière du soleil. Elle est aussi apportée par certains aliments comme le poisson gras, le foie, les œufs, les produits laitiers, le beurre
Retrouvez mon article sur la vitamine D ici en cliquant ici !

La vitamine C intervient dans la synthèse des neurotransmetteurs et permet de maintenir le fonctionnement des fonctions cognitives.
–> On la retrouve dans les agrumes, le kiwi et dans la plupart des légumes de couleur. En revanche, elle est souvent détruite en bonne partie avec la cuisson. préférez les aliments crus !

Le zinc est indispensable au fonctionnement du cerveau qui en contient beaucoup.
–> On le trouve dans les fruits de mer, le germe de blé ou encore dans les œufs.

Les oméga-3 entretiennent nos neurones e contribuent à la souplesse de nos membranes neuronales. Plus la membrane est souple, plus le passage de l’information est optimal.
–> On les retrouvent dans les poissons gras, les huiles de noix, de colza, ou encore de cameline.

Pour préparer cet article, je me suis appuyé sur un petit ouvrage que ma maman a déniché chez Noz : Booster son cerveau en 40 recettes et 60 superaliments, par Lucie Reynier aux Editions Marie Claire.

Le potiron, quelle courge !

En faisant un tour chez Naturenville, j’ai constaté que le potiron était de retour. Ni une ni deux, j’ai pensé aux soupes de légumes qui me réconfortent l’hiver. Mais au fond, le potiron, à quoi il sert ?

Riche en vitamines et notamment en beta carotène, il est excellent pour la peau. Antioxydant, il prévient le vieillissement des yeux.

Vous surveillez votre ligne ? N’aillez crainte ! Le potiron est peu calorique, diurétique et aide à éliminer.

Quand je disais que le potiron était bon pour la peau, je n’exagérais pas.
Le cataplasme de pulpe de potiron, comme de citrouilles, est réputé pour traiter les hémorroïdes.

Le sommeil, il n’y a que ça de vrai !

Vous vous souvenez de ce sommeil réparateur qui fait tant de bien ? Ce sommeil dont nous avons tant besoin pour tenir toute la journée par monts et par vaux.

Le problème, c’est quand il prend la poudre d’escampette ! Comment réussir à s’endormir dans de bonnes conditions et durablement ? Comment éviter de se réveiller en pleine nuit sans savoir se rendormir ?

Aujourd’hui, on va explorer quelques pistes naturelles pour retrouver un sommeil réparateur et commencer cette rentrée avec sérénité.

En infusion, la camomille romaine favorise l’endormissement.
S’il vous faut quelque chose de plus puissant, la valériane vous assure un sommeil de qualité.

Aliments favorisant le sommeil : pâtes, riz, pomme de terre, lentilles, légumes.

Au niveau aromathérapie, plusieurs chemins s’ouvrent à vous : la diffusion et le massage ( notamment au niveau du plexus solaire).
Déconseillé aux femmes enceintes

Diffusion pour les enfants ayant du mal à s’endormir
A diffuser dans la chambre 10 mn avant le repas et 10 mn avant le coucher
100 gouttes d’huile essentielle de mandarine 
+ 100 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
+ 100 gouttes d’huile essentielle de citron

Synergie contre les difficultés d’endormissement chez l’adulte
A appliquer sur le plexus solaire 30 mn avant le coucher
2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
+ 2 gouttes d’huile essentielle de myrte rouge
+ 2 gouttes d’huile essentielle de verveine citronnée
+ 5ml d’huile végétale

Synergie contre les insomnies adulte
Appliquer 3 gouttes de la synergie sur le plexus solaire et l’intérieur des poignets 30 minutes avant le coucher
Mélanger dans un flacon :
60 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
+ 40 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
+ 20 gouttes d’huile essentielle de lédon du Groenland
+ 20 gouttes d’huile essentielle combawa
+ 5ml d’huile végétale

Synergie en cas de grosses insomnies chez l’adulte
Appliquer 4 à 6 gouttes de la synergie sur le plexus solaire
30 minutes avant le coucher
Mélanger dans un flacon :
40 gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade
+ 30 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
+ 10 gouttes d’huile essentielle de lédon du Groenland
+ 10 gouttes d’huile essentielle de verveine odorante
+ 5ml d’huile végétale de rose musquée

Selon votre sensibilité, la lithothérapie peut aussi vous aider à retrouver un sommeil paisible. Glissez sous votre oreiller améthyste, quartz rose, topaze bleue ou saphir bleu.

Retrouver son sommeil passe aussi par des basiques
du quotidien :

– Nous avons plus que jamais compris durant ce confinement que s’aérer et bien s’oxygéner quotidiennement est vital à notre bien-être.
– Se fixer un rythme et l’adopter au quotidien ( rythme ne veut pas dire vilaine routine) : manger, se coucher et se réveiller à heures fixes.
– Le soir, éviter les repas trop copieux et ne pas trop boire pour éviter d’être réveiller en plein milieu de la nuit par une envie pressante
– Diminuer/Supprimer les excitants
Déstresser !

Mon secret pour me réveiller en toute détente … Le masque en soie White Lotus.

J’ai craqué pour ce petit accessoire beauté de luxe, que je convoitais depuis un moment, le masque pour les yeux, en soie. A la maison ou en voyage, il contribue à ce que je me lève chaque matin avec un regard frais et reposé.

Le masque anti-âge pour les yeux White lotus est à 100% pure soie de mûrier. Les protéines de soie réduisent la perte d’humidité autour des yeux et aident à la régénération de la peau. Rien de mieux pour lisser le regard.

Avec cette jolie trouvaille, ma peau sensible est aux anges 🙂

Guayapi, quand l’Amazonie nous offre ses trésors

Guayapi est une des marques incontournables en matière de santé par les plantes. Comme vous le savez, j’ai une grande affection pour la culture Amérindienne, et avec Guayapi, c’est en plein dans le mille ! Pour réaliser ses produits, Guayapi sélectionne les meilleures matières premières d’Amazonie et du Sri Lanka.

L’univers de Guayapi m’a totalement happée et chaque découverte m’ouvre la porte vers une nouvelle. Dans l’article d’aujourd’hui, je vais aller à l’essentiel avec 4 produits dont l’ingrédient phare de Guayapi, secret du peuple Sateré Mawé : le Warana.

Le Guarana premium est composé à 100% de poudre de warana Satere Mawé. Roi du raw food, il est utilisé depuis des millénaires pour ses vertus :

Dynamisant physique et intellectuel
– Aide à la concentration et à la vigilance
– Augmente la résistance au stress
– Augmente vos performances
– Aide au contrôle du poids

Le complexe Guayavi à Bari, Italie

Le complexe Guayavi est une superbe synergie de trésors de la forêt Amazonienne : l’açaï, l’urucum le gomphrena et l’acérola.

– La baie d’açaï : antioxydante et nutritive, elle est aussi une source d’oméga 9 et 6.

L’urucum (roucou) est un anti-oxydant naturel. Il contient de la bixine ( cousine du beta carotene), qui aide la peau à se préparer au soleil et qui évite le teint terne.
Les indiens écrasaient les graines de roucou, cela donnait une teinture rouge naturelle qu’ils s’appliquaient sur le visage et le corps. Cet usage permettait de protéger la peau du soleil et de moustiques.

– Le gomphrena est une racine utilisée depuis la nuit des temps par les populations amérindiennes. Riche en magnésium, il contribue au fonctions normales du système nerveux, psychologique, et à la réduction de la fatigue; source de sélénium, il participe au maintien des cheveux et des ongles.

L’acerola : antioxydant et source de vitamine C, c’est un dynamisant physique et cérébral.

Guayagum, la gomme à mâcher dynamisante.

Warana, dynamisant physique et cérébral
Acerola, antioxydant plein de vitalité.

Le shampoing en poudre : acerola, camu camu et palo santo
Cette formulation exclusive de Guayapi est née de l’observation des peuples autochtones.

– Le Camu Camu et l’Acérola renforcent les cheveux grâce à leur concentration extrême en Vitamines C
– Le Palo Santo, encens amazonien, permet de détendre le cuir chevelu et permet aux actifs des plantes de mieux pénétrer le cuir chevelu et le cheveu.

Et ce n’est pas tout, économique et écologique, ce shampoing équivaut à 1L de shampoing liquide avec concentré d’actifs.

Si vous aussi vous souhaitez entrer dans l’univers de Guayapi, profitez de 10% de réduction avec le code KOKLAYA10

La poudre de patate douce, un secret dévoilé.

Aujourd’hui je vais vous parler de la farine de patate douce, ou plutôt  de patate douce crue et déshydratée, présentée sous forme de poudre.

La patate douce est un produit que j’utilise beaucoup : dans les plats en sauce, en frites, en soupe et purées… En Guadeloupe, on s’en sert pour réaliser les dombrés, des gratins, et même des gâteaux ! Je suis bien contente d’en trouver facilement à Paris, contrairement à la christophine ou aux nombreux fruits de la canopée Guadeloupéenne. De mes voyages, j’avais pu ramener de la farine de manioc que j’utilisais dans mes pâtisseries, mes féroces d’avocats, ou encore pour épaissir un colombo.

Aujourdhui, je suis heureuse d’accueillir un nouvel élément dans mon quotidien : la farine de patate douce. Il est temps de vous en dire un peu plus sur cet ingrédient miraculeux.
Tout d’abord, la patate douce est un aliment basifiant comme le persil, le basilic, le fenouil, les épinards, ou encore l’avocat.

Découvrons donc ensemble les avantages de la farine de patate douce :

  • Sans gluten
  • Peu calorique
  • Faible index glycémique 
  • Favorise la régulation du taux de sucre dans le sang
  • Participe à l’équilibre acido-basique
  • Riche en antioxydants
  • Riche en vitamines, fer et calcium

Ce qui est  bien avec patate douce, c’est que ses nutriments sont toujours présents dans sa farine  !
Outre les amoureux de la patate douce, vous allez vite vous y intéresser :

  • Si vous êtes vegan
  • Si vous êtes sportif
  • Si vous êtes intolérant au gluten
  • Si vous surveillez votre glycémie
  • Si vous souhaiter rééquilibrer votre alimentation
  • Ou encore si vous souhaitez perdre du poids.

Les sportifs trouveront leur compte dans la farine de patate douce, en l’ajoutant à leur alimentation et à leurs boissons santé.
Si vous êtes vegan, vous pouvez très bien utiliser la farine de patate douce à la place d’une farine conventionnelle. 

Ma fameuse farine de patate douce Naturaforce

C’est grâce à Naturaforce que j’ai découvert la farine de patate douce, et que j’ai surtout commencé à l’intégrer dans mes plats ( souvent en remplacement de ma farine habituelle). 

La farine de patate douce de Naturaforce est 100% bio et fabriquée en France. Un kilo de farine de patate douce Naturaforce équivaut à un kilo 100% pure farine de patates douce, issues du commerce équitable.

Parce que Naturaforce vous veut du bien, elle a concocté une page spéciale sur les bienfaits de la patate douce

J’ai fait confiance à Naturaforce il y a maintenant 2 ans avec l’huile de coco, le fenugrec, l’huile de nigelle, de poisson ou encore la gelée royale. Je n’ai jamais été déçue, d’ailleurs j’utilise autant l’huile de coco Naturaforce à la cuisine qu’à la salle de bain. D’ailleurs, l’huile de coco est un très bon complément de la farine de patate douce pour optimiser votre digestion.

Il est désormais temps de vous partager deux recettes de crêpes à la patate douce que j’ai pu tester. Une conventionnelle et une vegan.

La première recette est celle de Pauline ( Vivre Healthy),
que j’ai un peu adapté.


Voici la liste des ingrédients pour une douzaine de crêpes :
125g de farine de patate douce
125g de farine de blé
2 cuillères à soupe de sucre de coco ( que j’ai remplacé par de la cassonade)
4 oeufs ( j’en ai mis 3 )
450 ml de lait végétal ( faute de lait végétal, j’ai opté pour du lait de vache)
50g de beurre salé fondu ( j’ai aussi ajouté 2 bonnes cuillères à soupe de beurre de cacahuètes….)
1 cuillère à soupe de fleur d’oranger

On passe à la recette :
Dans un grand saladier, mélangez les ingrédients secs (farines et sucre)
Ajoutez tous les autres ingrédients et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit homogène
Faîtes cuire les crêpes dans une poêle bien chaude de chaque côté

Bon appétit !

Avec du sang breton, je suis plutôt difficile en terme de crêpes, mais je valide cette recette à 100%, et Monsieur aussi :). Natures, avec de la confiture ou du sucre, elles sont parfaites pour le goûter.

Vous êtes vegan ? La recette des crêpes vegan ( et sans gluten),
de Mimies delicacies est faite pour vous.

Pour réaliser la recette, vous aurez besoin de : 
150 gr de farine de patate douce
100 gr de fécule de maïs
2 c.à.soupe de sucre de canne
1 pincée de sel
400 ml de lait végétal ( j’ai pris du lait d’amande … au chocolat)
2 c.à.soupe d’huile de colza ( j’ai mis de l’huile de coco pour optimiser la digestion)
1 c.à.café d’extrait de vanille

C’est parti !
Dans un saladier mélangez au fouet la farine de patate douce, la fécule de maïs, le sucre de canne et le sel.
Formez un puits dans lequel vous y verserez le lait végétal.
Mélangez en vous assurant qu’il ne reste pas de grumeaux puis ajoutez l’huile, et l’extrait de vanille.

La pâte à crêpe est  prête ! 

Pour des crêpes vegan, c’est une réussite. Parfaites pour un en-cas sain ou un dessert improvisé. Vegan pour vegan, j’ai décidé de cuire mes crêpes avec un peu de beurre de cacao (tant qu’à faire…) Les crêpes ont une texture mi crêpes- mi pancakes, et elles sont savoureuses ! Cette recette est doublement validée !

Ne vous cantonnez pas aux crêpes, introduisez la farine de patate douce petit à petit, parfois pour remplacer, ou en complément d’autres farines. Les sportifs peuvent aussi ajouter de la farine de patate douce à leurs boissons, elle est un bon complément de la wey.

J’espère que cet article vous a plu et qu’avec un peu de chance, il vous aura appris quelque chose. N’hésitez pas à donner votre avis ou vos propres recettes à base de farine de patate douce en commentaire.
A bientôt.

J’ai adopté la culotte menstruelle Blooming !

On arrête les serviettes et autres tampons chimiques pendant nos règles !

Durant de longues années, j’ai utilisé des tampons. Les premières fois j’ai eu mal car je ne le positionnais pas correctement. Parfois, je gardais le même pendant de longues heures !! Inconsciente des produits chimiques que j’introduisais au plus profond de mon intimité… Je n’étais encore moins consciente de la septicémie qui guettait le moindre faux pas…

Certaines de mes amies, elles, préféraient les serviettes hygiéniques, pas vraiment meilleurs pour la flore vaginales. Elles aussi bourrées de produits chimiques censés absorber nos périodes et leurs odeurs… et qui souvent provoquaient démangeaisons, mycoses et autres irritations…

Mais aujourd’hui, cette période est enfin révolue ! Nous avons été entendues ! De nombreuses alternatives s’offrent à nous : les pratiques culottes menstruelles, les protections en tissu colorées et aussi les cups…

Pour ma part, j’ai enfin trouvé la solution pour être tranquille pendant cette période qui n’est pas franchement enthousiasmante : la culotte menstruelle Blooming !

J’ai jeté mon dévolu sur la culotte nouvelle génération Chloé, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à une culotte classique.

Classique ? Pas tant que ça… Une véritable culotte menstruelle, incognito et made in France,  comme toutes les culottes Blooming.

Les culottes menstruelles Blooming sont aussi confortables, qu’élégantes et surtout efficaces en période de règles.

Pourquoi ? Grâce à leur protection absorbante et anti-fuite, couvrante, en largeur et en longueur, à l’avant comme à l’arrière ! Respirante et ventilée, la protection est aussi très discrète, et surtout, elle s’adapte à nos mouvements ! Que l’on soit assise ou en séance de sport, aucune gêne n’est à déclarer, et aucune fuite non plus ! 

Selon notre flux, on peut l’utiliser seule, ou en complément d’une autre protection ( serviette lavable pour éviter le chimique…).
Pour avoir un comparatif au niveau flux, la culotte menstruelle Blooming est équivalente à trois tampons.

Si vous voulez vous laisser tenter ou même l’offrir à votre fille ( les tailles vont du 10 ans à la taille 52 !), je vous offre 20% de réduction avec le code promo :  REVOLUKLAYA !

Si vous êtes encore sceptique sur le fait d’adopter la culotte menstruelle, voyons quelques données un peu choc, histoire de voir la réalité en face : 
– Les tampons et les serviettes représentent 45 milliard de déchets plastiques/an ! (bisous l’écologie…)
Les culottes menstruelles Blooming ne contiennent ni pesticides, ni dioxines, ni chlore, en clair, elles sont safe pour votre santé !
– Les culottes sont lavables en machine, et ne restent pas tâchées ( comme les protection réutilisables ordinaires).
– Pour couronner le tout, la culotte Chloé est fabriquée à partir de matières certifiées OEKO-TEX STANDARD 100, et sans nanoparticules d’argent.

Parce que l’équipe Blooming est au plus proche de nous, elle a su se remettre en question et adapter son produit pour répondre à nos attentes. Les nouvelles productions sont donc adaptées pour que nos périodes se déroulent sans obstacle et dans le plus grand des confort.

La taille du liner à l’entrejambe et sa longueur a été allongée pour s’adapter à notre morphologie et d’éviter la moindre fuite.
Pour la praticité, le liner est fixé par un surpiqûre à l’avant comme à l’arrière.
Sur certains modèles, l’élastique au niveau de la cuisse ne convenait pas, son montage a été changé pour que le confort soit optimal

Sweet dreams, and more …. l’équipe Blooming n’a pas fini de penser à nous ! Des nouveautés sont en cours de production, pour les flux abondants et pour la nuit.

Bénéficiez de 20% de réduction avec mon code promo :  REVOLUKLAYA

Psst ! Avant toute utilisation , il est conseillé de laver votre culotte menstruelle à 30°C.  Après utilisation, rincez votre culotte puis passez la à la machine à 30°C, sans javel, ni adoucissant. Et surtout, ne passer pas la culotte au sèche linge !

Si vous avez le moindre doute, l’équipe de Blooming vous a concocté une petite notice de lavage : https://blooming.rocks/blogs/news/comment-laver-votre-culotte-menstruelle

Et vous, que pensez-vous des culottes menstruelles ? Qu’utilisez-vous, et pourquoi ?

Je combats l’hypertension naturellement !

Aujourd’hui, je souhaite aborder la sujet de la tension, ou plutôt de l’hypertension. Je ne souffre pas (encore) d’hypertension, mais je m’aperçois qu’elle est apparu dans le quotidien de nombreux proches.

Pour information, une tension normale se situe  entre 10/6 et 16/9, au dessus on souffre d’hypertension, en dessous d’hypotension.

De nos jours, de plus en plus de personnes vivent avec l’hypertension. Voici quelques conseils qui peuvent améliorer votre quotidien si vous souffrez d’hypertension.  

La liste d’aliments à privilégier :

  • Ail
  • Aubergine
  • Artichaut
  • Blette
  • Celeri (nature en salade, Pas en remoulade)
  • Chicorée sauvage
  • Chou
  • Épinards
  • Épices
  • Eau minérale riche en calcium ( type Hépar, Courmayeur, Contrex, Salvetat, Quézac, Saint Amand, San Pellegrino, Vittel, Badoit, Arvie..) 
  • Fruits frais, surtout banane, melon, orange, pamplemousse, raisin
  • Fruits rouges ( cassis, cerise, fraise, framboise, myrtille)
  • Herbes aromatiques
  • Huile d’olive
  • Jus de légumes non salé : tomate, carotte
  • Lait écrémé et yaourts maigres
  • Laitue
  • Légumes secs, en particulier les haricots secs et les pois chiches
  • Navet
  • Oignon
  • Patate douce
  • Pissenlit
  • Pomme de terre
  • Poireau
  • Poissons gras
  • Potiron

Dans mon pays natal ( la guadeloupe), le jus de fruit de la passion ferait chuter la tension.

Si vous disposez d’une centrifugeuse, cela peut être intéressant de consommer des jus de légumes présents dans la liste.

Les aliments à supprimer ( ou à minima à éviter) :

  • Alcool
  • Café
  • Céleri rémoulade
  • Charcuterie
  • Chocolat
  • Fromage
  • Olives
  • Réglisse
  • Sel
  • Tabac
  • Tout aliment riche en sucre ou sel ( biscuits, soda, gâteaux apéritifs, céréales…)
  • Viandes et poissons salés ( anchois, oeufs de poisson, sardine, saumon, thon)

Quelques petits gestes naturels à tester et adopter :

Chaque personne réagit différemment, c’est pour cela que plusieurs “options” sont proposées. Si la première n’est pas efficace, passer à la seconde.

Option 1 : Quotidiennement, le matin ET le midi : 1 gélule d’ail + 1 gélule d’aubépine

Option 2 : Consommer quotidiennement une infusion de feuilles d’olivier ( à raison de 15 grammes par litre d’eau)

Option 3 : Chaque soir, préparer une infusion : 3 pincées de feuilles d’olivier + 2 pincées de tilleul + 1 pincée d’aubépine dans une tasse d’eau chaude.

Option 4 : La décoction de feuilles d’olivier (20 feuilles d’olivier pour 300 grammes d’eau). La durée de préparation est d’une quinzaines de minutes. Cette décoction est à boire chaude, matin et soir, durant 15 jours. Puis, faire une pause de 8 jours avant de reprendre le même rythme. La tension devrait revenir à la normale.

Option 5 : Une autre façon de faire baisser la tension consiste à ne consommer uniquement des poires durant quelques jours. 

On retrouve la foi avec l’artichaut !

Comme indiqué dans le titre, l’artichaut stimule et protège le foi, le pancréas et les reins. Mais l’artichaut a plus d’un tour dans son sac !

Antioxydant, il est aussi riche en vitamines A et B.
Il contient également calcium, magnesium, fer, cuivre et zinc.
Riche en fibres, il est digestif.
Il aide à baisser le taux d’urée et le taux de cholestérol
Calme les nausées

Pour les femmes allaitantes, l’artichaut peut modifier la lactation et le goût du lait.

Manger un artichaut est un bon début, mais pour bénéficier au mieux des nutriments, je vous conseille vivement les infusions et décoctions des feuilles dentelées. Ce sont les feuilles de la plante, pas de l’artichaut.

En infusion ou décoction, la décoction étant plus efficace mais plus amère :
20 grammes de feuilles par litre à raison de 3 tasses par jour

[DIY] Le masque purifiant au kiwi

Avant de vous dévoiler la recette du masque purifiant au kiwi, je souhaite vous parler de ses bienfaits pour votre santé. Et oui, le kiwi nous aide à être belle aussi bien à l’intérieur, qu’à l’extérieur.

En hiver, et principalement en période d’épidémie, consommer deux kiwis par jour suffit à combler nos besoins en vitamines. Le kiwi est une grande source de vitamine C et d’antioxydants. Il favorise également la lutte contre les maladies liées à l’âge, notamment la cataracte et la dégénérescence maculaire (DMLA).

Le kiwi au service de votre peau
Le masque au kiwi contribue à purifier et raffermir votre peau, en deux temps trois mouvements. Voici comment procéder :

Mélanger les ingrédients suivants :
Un demi kiwi écrasé
1 cuillère à café de miel
1 cuillère à soupe d’argile blanche

Appliquer et s’allonger pour éviter que le masque coule
Laisser agir 30 minutes
Retirer à l’eau tiède

Résultat repulpant garanti !

La fraise se la ramène grave !

La fraise fait son grand retour ! De quoi apporter un peu d’éclat à nos vies confinées.

La fraise se la ramène sous toutes les coutures : le fruit, les feuilles et les racines sont utiles.

La fraise se la ramène partout : aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

A l’extérieur, la fraise est astringente, antioxydante et remet les compteurs à zéro aux peaux grasses (régule).
La fraise a également une action lissante qui donne un effet bonne mine .

Le masque à la fraise pour une peau repulpée et un teint éclatant :
Ce masque va également soulager la couperose et les rougeurs. Vous pouvez d’ailleurs y ajouter quelques gouttes d’huile végétale de votre choix ( argan, figue de barbarie, noyau de prune,) si vous avez une peau sèche, sensible ou mature.
Écraser une poignée de fraises avec 1 demi yaourt ou équivalente de crème fraîche.
Appliquer et laisser agir 15 à 20 minutes. Rincer à l’eau fraîche.

La cure de fraise pour lutter contre la constipation, l’hypertension, l’anémie ou la goutte : La fraise est riche en fer et en phosphore.
Consommer 300 à 500 grammes de fraises par jour, pendant un mois.
La matin à jeun ou après la digestion.

Les feuilles et les racines sont également utilisées pour de nombreux maux du quotidien. Les racines sont à utiliser en cas de diarrhée et les feuilles en cas de rhumatismes.

L’infusion spéciale gastro
Faire infuser 2 cuillères à café de fraisier, 1 de sarriette, 1 de reines des prés et une d’anis dans une tasse d’eau bouillante. Boire trois tasses par jour.

Contre la diarrhée et les dérèglements intestinaux vous pouvez également faire une décoction de racines (1 cuillère à soupe) ou feuilles fraîches (4 à 5 cuillères à soupe), dans un litre d’eau.

Pour apaiser les rhumatismes, faire infuser 1 à 2 cuillères à café de feuilles de fraisier dans un bol d’eau bouillante

Alors, cette fraise, elle a bien fait de se ramener non ? 😊

Le laurier sauce, un trésor caché dans la cuisine

Le laurier sauce est bien connu pour accompagner nos plats. A ne surtout pas confondre avec le laurier rose ( qui lui est toxique), le laurier sauce possède des propriétés digestives, antiseptiques et calmantes.

Quand ?
– En cas de ballonnements, digestion difficile, douleurs d’estomac,
– Si vous manquez d’appétit,
– Pendant un rhume, une grippe, une bronchite,
– En cas de toux, spasmes, vomissements, rhumatismes,
– Évite les insomnies.

Comment ?
– A intégrer dans vos bouillons, soupes, marinades
– En infusion deux à trois fois par jour.

Gardez les pieds au sec !

Le bain de pieds au laurier sauce est parfait pour traiter la transpiration des pieds.

Dans 3 litres d’eau, faire une décoction :
une poignée de laurier sauce + une poignée de sauge.