L’heure de retrousser ses manches a sonné !

Ne mentez pas ! Qui ne s’est pas laissé aller depuis la rentrée ? Je suis la première à l’admettre, le mois de septembre ( et une bonne partie du mois d’octobre) m’a roulé dessus comme un rouleau compresseur. J’ai peu à peu délaissé le ménage, la cuisine,…. mais le relâchement c’est terminé ! Il est temps de se bouger et de renaître de nos cendres.

On va déjà commencer par nettoyer et ranger la maison, et surtout par nettoyer la vaisselle qui traîne ( ce qui n’est habituellement pas dans mes habitudes…).

Anotherway a bien compris que j’avais besoin d’un coup de pouce et m’a envoyé de quoi m’occuper de la vaisselle efficacement et naturellement avec un savon vaisselle écologique et son porte savon, deux éponges lavables et réutilisables et une brosse vaisselle en bois.

Le savon vaisselle solide parfum romarin

Commençons avec le savon vaisselle écologique au parfum de romarin, une excellente alternative au liquide vaisselle classique. Le cake vaisselle est un savon vaisselle solide, composé de très peu d’ingrédients, sans emballage plastique et made in France.

Pourquoi l’adopter ?

  • ❤ Il nettoie et dégraisse aussi efficacement qu’un liquide vaisselle traditionnel
  • ❤ C’est une alternative durable, efficace et simple d’utilisation 
  • Economique : 1 savon vaisselle solide équivaut à 1litre de liquide vaisselle traditionnel, soit à environ 3 mois de vaisselle
  • ❤ Il est certifié Ecodétergent par Ecocert
  • ❤ Il est testé sous contrôle dermatologique.
  • ❤ Il est made in France (avec ❤) 

Et niveau composition, ça dit quoi ?
Très peu de matières premières et surtout, rien de toxique ou de dangereux pour l’Homme et la planète : du savon, du vinaigre blanc, et de l’huile essentielle de romarin. C’est tout ! Vous avez la peau sensible comme moi ? Vous allez drôlement l’apprécier !
PS : il existe également en version menthe.

Comment prendre soin du savon vaisselle solide ? Avec un porte savon pardi !

Le porte savon en bois

Le porte-savon en bois Another way fait sécher les savons solides ( vaisselle, mains, corps, cheveux) de manière optimale. Reposer le savon mouillé après chaque utilisation pour faciliter un séchage rapide, éviter que le savon ne s’use trop vite, et, également éviter de salir votre évier ou plan de travail. Avec les espaces aérés dont il dispose, votre savon sèchera rapidement et sa durée de vie sera optimisée.

Le porte-savon en bois a été fabriqué avec du bois des Vosges, de manière artisanale, sans clou ni vis. Il résiste à l’eau et ne touche pas vos supports. 

Pourquoi l’adopter ?

  • ❤Il est fait main et avec amour
  • ❤Il est fabriqué sans colle, ni vis et est directement taillé dans la masse
  • ❤Il est fabriqué artisanalement dans les Vosges
  • ❤Fini le savon qui glisse !

Qui s’y frotte …..

Avec les éponges lavables et réutilisables, une excellente alternative à l’éponge classique qui est un véritable nid à microbes.

Ces éponges écologiques sont des véritables éponges à récurer grâce à leur côté gratounette (en nid d’abeille certifié GOTS). Et elles épongent et absorbent toutes les surfaces grâce à leur côté tout doux (en tissu éponge certifié GOTS).

Pourquoi l’adopter ?

  • ❤ Pour ses deux faces : l’une toute douce pour absorber et éponger, l’autre pour frotter et gratter
  • Réutilisable, on peut passer l’éponge en machine jusqu’à 52 fois ( soit un an). 
  • ❤ Elle est lavable au lave vaisselle ou à la machine à laver à 60°C, une fois par semaine
  • ❤ Elle réduit les bactéries
  • ❤ Elle est économique : pour une vaisselle sans bactérie, vous devriez changer d’éponge jetable 1 fois par semaine. Une éponge réutilisable dure toute une année.

Entre 2 utilisations, suspendez votre éponge par sa languette pour faciliter le séchage et une fois de plus, réduire le développement potentiel de bactéries

…S’y frotte !

Avec la brosse vaisselle en bois écologique, plus besoin de plonger ses mains dans l’eau savonneuse ! Une alternative parfaite aux brosses en plastique ou aux récureurs en inox. Avec son manche, la brosse vaisselle zéro déchet se prend facilement en main et permet d’accéder aux fonds de récipients très profonds, le tout sans vous mouiller les mains !  La bonne nouvelle, elle récure sans rayer !

Pourquoi l’adopter ?

  • ❤ Elle récure sans rayer
  • ❤ Son crochet de suspension permet de la faire sécher facilement
  • ❤ L’entretien est facile car la brosse ne nécessite aucun traitement 
  • ❤ La tête se  change en fin de vie ( les recharges sont disponibles ici)
  • ❤ Elle est 100% vegan et recyclable.
  • ❤ Le bois est  non traité 100% FSC et métal inoxydable

Elle est vraiment parfaite pour votre vaisselle au quotidien : assiettes, bols, verres, tasses… et le tout, sans rayer.

Avec la panoplie zéro déchet d’Another way, il ne me reste plus qu’à retrousser mes manches et faire reluire les plus encrassées de mes poêles !

Si vous souhaitez tester un des produits de la gamme, le code KOKLAYA15 vous donne droit à 15% sur toute la boutique jusqu’au 31 décembre 2022.

Mangaves 💚

Les succulentes 2022

Croisement entre les Agaves et les Manfredas, les mangaves MAD ABOUT MANGAVÉ® sont faciles d’entretien et se plaisent à l’intérieur comme à l’extérieur. Ils héritent du meilleur de leurs parents : L’agave leur apporte durabilité et grande forme architecturale, tandis que le Manfreda donne une coloration et des taches uniques, ainsi que des épines plus douces qui les rendent faciles à manipuler. 

Mes deux premiers mangaves hybrides sont Inkblot et Mission to Mars. Ils font partie de la famille botanique des Asparagacées.

Le mangave hybride Inkblot 

  • Au feuillage enveloppant grâce à ses feuilles larges et épaisse,
  • Arborant une arche tachetée rouge sang,
  • Des fleurs blanches d’août à octobre,
  • Une plus grande exposition à la lumière UV fera ressortir la coloration sombre et les tâches.

Le mangave Mission to mars

  • Coloration intense et unique des feuilles,
  • Belle rosette rouge,
  • Les feuilles larges et vertes forment un port arqué et sont fortement mouchetées de bordeaux
  • Fleurs blanches d’août à octobre.

Les Mangaves se déclinent en un éventail de formes et de couleurs, des feuilles courtes et rigides aux feuilles longues et souples, en passant par de nombreuses couleurs.
Cette nouvelle variété de succulentes a une croissance rapide. Plus son pot sera grand, plus le mangave prendra ses aises. Si vous souhaitez contrôler sa croissance, vous pouvez la laisser dans un pot adapté et moins arroser.

Les Mangaves nécessitent peu d’entretien : Ils se plaisent à l’intérieur ou à l’extérieur, résistent à la sécheresse et n’ont pas besoin d’êtres taillés. A exploser en plein soleil ou près d’une fenêtre en intérieur.

Mad about mangavé

  • Vigoureux, ils atteignent rapidement leur taille adulte et composent de magnifiques potées.
  • Si la taille de votre Mangave vous convient : Gardez-le dans un petit pot et réduisez les arrosages pour limiter sa croissance.

Celui qui est derrière tout ça, c’est l’horticulteur Américain Hans Hansen, qui a vu le potentiel de cette plante. Le mangave est né d’une création accidentelle qui a été transmise entre amis comme curiosité végétale et attiré l’œil de l’horticulteur.

Hans et son équipe ont sélectionné les meilleures espèces d’Agaves et de Manfredas pour transmettre les meilleures caractéristiques ornementales. En voici un aperçu !

Bienvenue dans l’univers des mangaves !
Dispo chez Botanic, Truffaut, Gamm vert et Jardiland.

Femmes inspirantes

C’est le nom de ma nouvelle PAL (pile à lire) proposée par Kube. Pour les passionné(e)s de lecture, Kube propose des box mensuelles personnalisées, et des coffrets cadeaux avec une sélection de livres aux petits oignons. Kube (et ses libraires) vous offre à travers son site une expérience de lecture engagée.

Ce mois-ci je me suis laissée tenter par le coffret Femmes Inspirantes qui nous propose de partir sur les traces de femmes fortes et inspirantes grâce à trois livres édifiants. Le petits plus des coffrets c’est des petites surprises supplémentaires pour agrémenter notre pause lecture

Voyons plus en détail le contenu du coffret Femmes inspirantes :

  • Une bibliothèque féministe de Agathe Le Taillandier 
    Agathe Le Taillandier interroge 18 femmes sur leur rapport intime à la littérature, avec singularité et profondeur. Elle leur donne la parole pour que chacune nous raconte le livre fondateur de leur parcours féministe. Un livre peut changer une vie, éveiller notre conscience, nous pousser à agir différemment, en voici la preuve.
  • Des vies de combat de Audrey Célestine 
    On connaît Michelle Obama, Rosa Parks ou Nina Simone. Mais peut-être moins Sojourner Truth, Audre Lorde ou Darling Légitimus… Loin d’être des passagères clandestines de l’histoire, ces femmes se sont battues contre l’asservissement, la ségrégation, le racisme. Aujourd’hui, leurs héritières poursuivent et réinventent leurs luttes.
  • Décomposée de Clémentine Beauvais 
    Clémentine Beauvais revisite avec audace le célèbre poème Une charogne de Charles Baudelaire. Elle imagine le destin de cette femme que l’histoire a bafoué, la faisant prostituée, chirurgienne, avorteuse, puis tueuse en série.

Et les petites surprises gourmandes et pétillantes : de la mangue séchée bio Supersec + deux boissons bio Oxfam Fair Trade + deux pailles en bambou Panda Pailles.

Ce coffret est bouleversant et très inspirant, mais comme nous sommes toutes et tous différents, il y en a pour tout les goûts chez Kube , polars, thrillers, grands classiques, sélection des pays nordiques ou feel good… si vous aimez lire, vous aimerez Kube. Si votre maman aime lire, ça peut être une super idée de cadeaux pour la fête des mères ou juste parce que vous l’aimez très fort 🙂

Ce coffret me plaît énormément, édifiant, inspirant !!! Il bouscule un peu nos croyances et notre quotidien confortable. Ces sujets résonnent en moi, née en Guadeloupe, fille d’un martiniquais, descendante d’indiens Arawak.☀️

Un intérieur frais sous toutes ses formes !

Mon histoire avec Botanica by Air Wick, vous commencez à en avoir l’habitude, notamment le parfum Vétiver et Bois de Santal que j’ai adoré en format diffuseur électrique et en format spray. Je vous avoue que pour le moment, je privilégie le format diffuseur car on peut régler l’intensité de la diffusion. 

C’est quand même bien pratique de pouvoir régler l’intensité. Je le mets au minimum a plupart du temps car ça suffit amplement quand il n’ y a pas vraiment de mauvaises odeurs. Mais quand j’ai tardé à faire le ménage et que je dois cleaner la maison rapidement avant l’arrivée d’invités, j’enclenche le mode maximum.

Aujourd’hui, je vous parle de deux nouveautés : un support de diffusion et un parfum !

Commençons par le nouveau support de diffusion, qui me permets de redécouvrir le parfum vétiver et bois de santal sous une autre forme : Les bâtonnets parfumés Vétiver & Bois de Santal. Je suis comblée !  Les tiges sont en rotin naturel ( les bâtons sont plus épais que dans les diffuseurs classiques), et surtout, le parfum tient jusqu’à 45 jours, la bonne affaire !

Le carton et le flacon en verre sont 100% recyclables, le produit n’est pas testé sur les animaux e ne contient ni phtalates ni colorants.

Petit rappel à propos du parfum :
L’huile essentielle de Vétiver est prélevée de manière responsable sur l’île d’Haïti.
La récolte du Vétiver contribue au développement des communautés locales en Haïti.

Passons maintenant au nouveau parfum de recharge électrique : Magnolia de l’Himalaya et Vanille. verdict, je l’adore, il est parfait pour la chambre à coucher, entre douceur et gourmandise.

Les fleurs de Magnolia sont prélevées à la main au Yunnan, une province Chinoise située à l’Est de l’Himalaya. 
Une recharge offre jusqu’à 120 jours de parfums (sur la base d’une utilisation du diffuseur 12 heures)

Comme pour le parfum vétiver et bois de santal, il est formulé sans phtalates, ni colorants, n’est pas testé sur les animaux et le flacon en verre est 100% recyclable.

J’en ai définitivement terminé de me ruiner en bougie parfumées, sprays et autres parfums d’ambiance qui coûtent un bras, Botanica by Airwick m’a convertie, pour le plus grand bonheur de mon mari et de notre porte monnaie 🙂

Le concurrent bio et local d’Aroma-Zone a débarqué

Fabriquer ses produits c’est une façon de contrôler la composition et de privilégier les ingrédients naturels. Joli’Essence est une boutique en ligne spécialisée en cosmétique maison bio et naturel.

On y trouve tout ce qu’il faut pour créer nos cosmétiques bio : ingrédients, matériel, contenants… Et bien évidemment les recettes. Joli’Essence propose des centaines de recettes  : soins solides, maquillage, bougies, ..

Pour juger, j’ai commandé le coffret pour fabriquer une brume capillaire à l’aloe Vera, au ricin et à l’ylang ylang. Il sera facile et rapide à réaliser, c’est un soin en spray. La brume capillaire discipline et protège les cheveux. Je vous donne mon avis plus bas dans l’article.

Dans mon coffret…les ingrédients

  • huile végétale de ricin
  • huile végétale de karanja
  • huile essentielle d’ylang ylang
  • jus de filets frais d’aloe vera
  • conservateur naturel Leucidal+

Dans mon coffret…le matériel

  • mini fouet
  • seringue graduée 2ml
  • verre doseur 20ml

Dans mon coffret…le contenant

  • flacon 100ml
  • pompe vaporisateur

Dans mon coffret…la recette et l’étiquette de conservation.

En pratique, on est sur une recette très simple et très rapide. Il se conserve environ 1 an.

Mon avis sur la brume capillaire

Super facile à réaliser, je l’ai directement appliquée avant de mes tresser les cheveux. Seule, elle est un peu asséchante, en revanche, couplée avec du gel d’aloe vera, elle fait un malheur. Je vous la conseille avant de faire un coiffure protectrice. Et n’oubliez pas de secouer avant d’utiliser !

Parfumer son intérieur naturellement

Un billet pour les 4 coins du monde, ça vous tente ? Les nouveaux parfums Botanica ont été développés sur la base d’ingrédients exotiques d’origine naturelle, prélevés de façon responsable aux 4 coins du monde.

Après avoir été conquise par le concept et par mon premier diffuseur au vétiver des Caraïbes, j’ai répondu un grand oui à Botanica qui m’a proposé de tester deux nouveaux parfums : Magnolia de l’Himalaya et Vanille, et, Menthe du Maroc & Pamplemousse Rose. Encore une fois, j’ai pris les deux façon de diffuser le parfum, une recharge électrique et un spray d’intérieur.

La recharge électrique Magnolia de l’Himalaya et Vanille

Premier arrêt : l’Himalaya. Les fleurs de Magnolia sont prélevées à la main au Yunnan, une province Chinoise située à l’Est de l’Himalaya. Ce parfum doux et gourmand à tout à fait sa place dans ma chambre. Un pur réconfort.
Une recharge offre jusqu’à 120 jours de parfums (sur la base d’une utilisation du diffuseur 12 heures)

  • Les parfums sont composés d’huiles essentielles naturelles
  • Formule sans phtalates, ni colorants
  • Produit non testé sur les animaux
  • Carton et verre 100% recyclables 

Le spray d’intérieur Menthe du Maroc & Pamplemousse Rose

Deuxième arrêt : le Maroc. Ce spray est vivifiant et rafraîchissant, on se croirait dans les jardins cachés des palaces Marocains.  L’huile essentielle de menthe est prélevée de manière responsable au Maroc, ses feuilles y étant délicatement récoltées à la main, avant d’être associées à la senteur vivifiante du pamplemousse. Les parfums sont développés à partir d’un ingrédient star prélevé responsablement : la menthe délicatement récoltée à la main au Maroc.

  • Issu à 95% d’ingrédients d’origine naturelle
  • Produit non testé sur les animaux
  • Sans acétone, ni colorants
  • Sans gaz propulseur
  • Flacon : 99% plastique recyclé et 100% recyclable
  • Parfum avec des huiles essentielles naturelles
  • Formule sans acétone, ni colorants

Je commence à être une adepte des parfums d’intérieur Botanica. Les parfums sont recherchés et développés de façon respectueuse. Que demande le peuple ?

C’est un vrai bonheur de rentrer chez moi et de voyager en fonction de la pièce où je suis.

♥️ A toutes les femmes

Après avoir terminé « Le syndrome de la femme pressée » du Dr Libby Weaver aux Editions Leduc, j’ai eu comme un second souffle. Comme beaucoup, je pensais déjà avoir trouvé mon équilibre, et pourtant…

Avec cet ouvrage, on prends enfin le temps de comprendre notre corps et son fonctionnement. De comprendre pourquoi le sentiment d’urgence est ancré chez la femme.

Voici quelques exemples piochés dans le livre et qui pourront sans doute vous aider mais je vous encourage TOUTES à le lire.

On ouvre les yeux !

Le syndrome de la femme pressée à de nombreuses conséquences sur la santé :
Compulsion alimentaire
Troubles du sommeil
Infertilité

Dépression
Ménopause précoce
… Cet ouvrage nous aide à décrypter nos symptômes et à aménager nos habitudes.

Constater puis agir

Ça passe par des choses élémentaires mais très importantes :
Remplacer le café par le thé vert, puis par des infusions ou eau chaude et citron
Se coucher à une heure raisonnable et se lever ( chaque matin à la même heure, avec le soleil)
Stopper alcool et tabac
Privilégiez des moments de solitude
Être reconnaissante de ce qu’ on a
Le rire est un outil gratuit et puissant

Adopter un rituel quotidien pour vous concentrer sur une bonne respiration

La respiration est le seul moyen d’avoir une action sur le système nerveux autonome, notamment la respiration diaphragmatique.
Adopter un rituel quotidien  vous permettant de vous concentrer sur une bonne respiration . C’est la clé pour signaler à notre chimie de passer du stockage a la ‘combustion des graisses, c’est aussi une stratégie essentielle pour cultiver le calme.

La respiration est la seule partie du système autonome qui peut être contrôlée de façon consciente.
La respiration diaphragmatique consiste à veiller à ce que votre ventre se gonfle et se rentre au rythme de votre respiration et pas seulement votre poitrine.

Respirer en gonflant la partie inférieure de votre ventre puis en continuer de respirer imaginez que l’expansion de votre ventre s’est étendue à la zone de rencontre avec votre cage thoracique. Continuer d’inspirer lentement jusqu’à avoir l’impression que le haut de votre poitrine pousse les côtes de votre corps. Marquez une pause sans retenir votre respiration et commencer doucement l’expiration dans le sens inverse en commençant par vider le haut et les côtes de la poitrine, puis le milieu de l’abdomen et enfin le ventre. Soyez patiente et bienveillante avec vous même car cet exercice demande de l’entraînement.

Chaque jour, prenez rendez-vous avec vous-même avec 20 longues et lentes respirations.

La menstruation consciente

Les menstruations sont la phase de repos de la femme , le moment de calme , on en revient au sommeil, remède universel. Pensez à limiter vos engagements durant cette période

  • Comprendre menstruation et ses douleurs plutôt que de se jeter sur la pilule qui rompt le lien entre notre hypophyse et nos ovaires
  • La menstruation est la phase de repos de la femme
  • Il est  important de se reposer ( le sommeil est le remède universel).
  • Limitez vos engagement durant cette période.
  • La période avant les règles  est un moment de préparation et pas quelque chose que l’on subit (SPM)

De la menstruation à la maternité

L’iode est très important pour la santé des tissus  mammaires, ovaires mais aussi et surtout pendant votre grossesse. On en trouve dans les algues marines, le sel, les fruits de mer, …

Le système digestif

  • Petite information : Un estomac vide équivaut à un poing fermé
  • Mâchez bien et faites des pauses entre chaque bouchées pour ne pas fatiguer votre système digestif
  • Stimuler la production d’acide gastrique : C’est l’acide gastrique qui désagrège les aliments. Il est donc essentiel de stimuler sa  production.
  • Comment ? Grâce aux arômes d’un repas en préparation, par la mastication ou encore grâce au jus de citron et vinaigre de cidre.
  • Evitez de boire pendant les repas

Tenir un journal

Et si vous teniez un journal ? Si vous n’en avez pas l’habitude, posez vous ces 3 questions et listez tout ce que vous souhaitez :

  • Arrêter : Moi par exemple, je souhaite arrêter le café, et surtout le tabac
  • Continuer : à prendre du temps pour moi, à prendre du temps pour cuisiner, à lire, à jardiner …
  • Commencer : à m’aimer, la méditation, à accepter que tout ne soit pas parfait, un journal, …

Voici seulement quelques éléments du livre à retenir et qui m’ont beaucoup apporté. Si cet article vous parle, « Le syndrome de la femme pressée » vous plaira, j’en suis convaincue. Si vous l’avez déjà lu, qu’en avez vous pensé ?

La soif d’apprendre

Quand j’étais petite, j’ai demandé à ma mamie si elle avait déjà lu tous les livres qui existaient. Ce fut un grand choc lorsqu’elle me répondit que non, et que, malgré toute une vie de lecture et d’apprentissage, on reste bête dans l’immensité de savoirs que contient notre monde. J’ai donc entrepris une quête : apprendre le plus de choses possibles, tout au long de ma vie.

Depuis toujours, j’aime apprendre. Quand je m’intéresse à un sujet ( que cela soit dans ma vie professionnelle mais aussi personnelle), j’aime aller dans les détails, creuser, maitriser, exploiter…

Mon problème c’est que je ne m’arrête jamais, un sujet en amène à un autre, puis à un autre, puis à un autre… Bref, vous m’avez compris.

Depuis deux mois, je suis sur une plateforme qui nourrit ma soif d’apprendre, et ce sur  tous les plans. Pour faire simple, c’est le Netflix de la formation. Mais clairement, j’y passe plus de temps que sur Netflix ! Et cette plateforme, c’est Skilleos.

On y trouve des formations vidéos dans de nombreux domaines : loisirs, bien être, pro, langue, jeunesse. C’est ça qui est génial ! Vous pouvez monter en compétences professionnelles, mais aussi vous développer personnellement.

Des séances de yoga, à l’apprentissage d’une langue, en passant par l’utilisation de photoshop,… Il y a sacrément de quoi faire. 

Il suffit de se lancer.

Vous allez me dire, bon c’est très intéressant mais, on sait que les formations intéressantes valent toujours une petite fortune…. Détrompez-vous, vous avez accès à toutes les formations pour 19.90 par mois. Et vu le catalogue, vous allez vite vous y retrouver.

Pour chaque sujet, vous allez trouver différentes formations, sous différents formats. Les formations sont notées et, en général, quand vous adhérez avec un formateur, vous avez envie de suivre toutes ses formations. Au niveau du déroulé, sur chaque sujet, vous pouvez faire les introductions au sujet qui dure environ deux heures, puis vous pouvez ensuite passer à la “grosse” formation qui dure en général au moins 10h.

Je reviendrais vite vers vous avec mes formations préférées.

En ce moment, je me focalise sur les formations pro. Mes études remontent à bientôt 10 ans et quelques petites mises à jour sont toujours nécessaires. J’essaye également d’apprendre à utiliser de nouveaux outils afin d’être plus autonome dans mon travail.

Côté perso, j’écoute quelques formations de développement personnel, mais je compte bien m’y atteler un peu plus à partir de la mi année, quand je serais satisfaite  des mes montées en compétences pro.

J’aimerais également apprendre l’arabe, le coréen, perfectionner mon anglais et mon espagnol… Je veux découvrir de nouvelles choses, apprendre toujours apprendre !!! Dessin, calligraphie, cuisine, photo, vidéo ……

Bref, j’ai une to do list de malade. Je me suis fait un plan de formation aux petits oignons.

En ce moment, côté pro, je suis sur la RGPD, la PAO ( Indesign, Photoshop, Illustrator…), les outils de Google, les emailings…..
Côté perso, il y a bien sûr les formations de développement personnel mais également les cours de langues et les loisirs créatifs.

Je vous repartagerai bientôt mes formations préférées selon les thèmes. Il y a vraiment de quoi faire et je suis bien contente d’avoir trouvé cette plate forme de folie. J’ai hâte de vous en partager plus !

Quelles sont les formations qui vous intéressent le plus ?

Comprendre les besoins alimentaires de son chat

Les chats ont des besoins alimentaires spécifiques. Une bonne nutrition est essentielle pour que votre chat vive une vie longue et saine.

Avant d’être domestiqués, les chats vivaient de la chasse ( rongeurs, oiseaux…). Dans ces proies, le chat trouvait des quantités élevés de protéines, des quantités modérées de graisses et une petite quantité de glucides. Aujourd’hui, leur alimentation nécessite toujours ces proportions, avec des nutriments en plus, tels que les vitamines, les minéraux, les acides gras et les acides aminés.

Les protéines : le chat est et sera toujours un carnivore. Pas de chat végétarien ou végan, ça n’existe pas, c’est ( à mon sens ) cruel et égoïste. Les produits d’origine animale sont essentiels pour apporter les nutriments et les acides aminées dont a besoin notre chat.
Ils apprécient notamment le poulet sans peau, le bœuf maigre, le foie ( Se-Ri raffole des restes de foie de veau), l’agneau, les charcuteries maigres, les tendons ou encore les abats.

Les graisses sont source d’énergie chez le chat. Elles sont présentes dans la viande, mais vous pouvez également ajouter un (tout petit) peu d’huile colza  dans la ration de votre chat. 

Le poisson n’est pas un mythe les chats aiment le poisson, et clairement, le poisson le leur rend bien car il possède des acides gras. Mais attention à ne pas en abuser car il peut être à l’origine de problèmes de thyroïde, d’allergies ou de carences en vitamines.

Voici les portions de poissons que vous pouvez donner à votre chat, en complément de son alimentation habituelle :
Poisson gras : une ou deux fois par semaine, en ne dépassant pas 20 grammes par repas.
Poisson blanc : Possible quotidiennement, sans dépasser les 20 grammes par repas.

Les minéraux sont contenus dans l’alimentation de votre chat et dans l’eau qu’il boit ( le calcium, le chlorure, le chrome, le cobalt, le cuivre, le fluor, l’iode, le fer, le magnésium, le manganèse, le molybdène, le phosphore, le potassium, le sélénium, le silicium, le sodium, le soufre et le zinc).

Les glucides font partie de l’alimentation du chat mais en très faibles quantités. Le chat n’a pas les enzymes nécessaires pour décomposer les glucides. On peut lui donner quelque légumes, graines mais en faible quantité et surtout PAS DE CEREALES.

Les vitamines se retrouvent surtout dans les nutriments d’origine animales.

Les légumes, en petites quantités peuvent apporter les vitamines absentes de l‘alimentation protéinée d’origine animale. Ils font office de bon en-cas et aident à résoudre les problèmes de digestion du chat.
Privilégiez les légumes cuits, plus faciles à digérer. Ces derniers, comme la carotte et surtout la courgette,  aident à stimuler le transit digestif, améliorent la santé digestive et la flore intestinale, en étant peu calorique.
Par exemple, vous pouvez donner à votre chat chaque jour, 10 à 20 grammes de courgettes pour 1kg du poids du chat.

Les fruits fournissent également les nutriments et vitamines absentes d’une alimentation à base de  viande. Ils peuvent être utilisés sous forme de gourmandise, tout en étant bénéfiques pour leur système digestifs. La fraise est riche en fibres et en vitamine C, le melon d’eau et la pastèque sont hydratants, la poire contient des fibres, des vitamines C et A, la pomme est riche en fibre et vitamines A et C ( en retirant les pépins, qui risque d’empoisonner votre chat), la pèche pour son goût.

Fruits interdits aux chats :
Raisins, raisins secs, kakis, cerises, avocats, bananes, agrumes.

Les céréales n’entrent pas dans les besoins alimentaires du chat, donc autant éviter.
Ils peuvent grignoter quelques grains comme le maïs cuit, la polenta, le couscous ou encore le millet.

Les produits laitiers, ce vilain mythe !
Les chats sont allergiques au lait et le digère très mal, ce qui leur provoque des diarrhée.
En revanche, on peut leur donner en très petite quantité un peu de yaourt ( lait fermenté, du fromage à pâte dure ( comme le cheddar ou le gouda) et les fromages à faible teneur en lactose.

Le chocolat, lui est toxique pour le chat. SA consommation peut entrainer des complications comme des vomissements, de la diarrhée, une tension artérielle basse, un rythme cardiaque augmenté, qui peut parfois être fatal.

L’idéal pour votre chat sera toujours une alimentation faite maison ( seulement si les proportions sont respectées ). Mais il fut bien avouer que ça peut s’avérer chronophage.

Pour ma petite Se-Ri j’ai opté pour un mélange de croquettes bio sans céréales et de nourriture humide bio sans céréales. La  nourriture humide a pour grande qualité d’apporter de l’hydratation à votre chat qui n boit pas assez.(Je vous ferais un article sur l’hydratation du chat car c’est un point important pour sa santé). Je suis fidèle à deux marques qui conviennent parfaitement à Se-Ri : d’une qualité irréprochable, made in France et, je dirais même plus, made in Mayenne, et en Mayenne, on ne déconne pas avec la nourriture :). Je vous en reparle très bientôt, mais si vous me suivez sur les réseaux vous savez déjà que ces deux marques sont Stan Bio ( -10% sur tout le site avec le code KOKLAYA10) et Félichef ( -15% sur tout le site avec le code KOKLAYA15).

Bon à savoir : Le chat ne mange ni froid, ni chaud.
Les aliments doivent être à température ambiante.

Quand je serai plus aguerrie, je compte bien essayer de faire des petits plats maison à Se-Ri. Je vous partagerai mon expérience et mes conseils avec plaisir.

Et vous, comment nourrissez vous votre chat ?

Pour réaliser cet article, je me suis inspirée de mon bons sens, de mon expérience personnelle, de mes recherches et, bien sûr, de Ma Bible pour soigner mon animal avec les médecines naturelles.

PAL Va de l’avant wesh !

Ahaha, ce titre me tord… Aujourd’hui, je souhaite vous parler de deux livres qui m’ont franchement bien accompagné durant mon coup de mou d’août à Novembre pour finalement laisser place à l’acceptation de soi et des autres, la reconnaissance, l’estime de soi et surtout, l’accomplissement.

On a tous des moments comme ça, mais quand ça commence à vraiment prendre le pas sur notre quotidien, il faut agir ! L’appel de la fugue et HONJOK ont été de très bonne compagnie.

Durant le mois d’août, à bout de souffle, je suis partie 2 jours seule dans les Pouilles en Italie. C’était l’occasion de me retrouver seule, d’écouter mes besoins et seulement MES besoins. Durant ces deux jours, j’ai affronté mes peurs et pris mon courage à deux mains : voyager seule, aller au restaurant seule, aller sur la plage ou me promener seule, et tout cela dans un pays étranger… Une expérience qui me terrifiait mais dont j’avais le besoin…

Le plus dur était de prendre mes billets d’avion, ensuite, petit à petit, je me suis conditionnée, et, arrivée sur place, je n’ai pas eu d’autre choix que de me débrouiller. Ces deux jours m’ont fait beaucoup de bien mais n’étaient clairement pas suffisants.

Quelques semaines plus tard, je prends un billet de train et je rentre chez ma maman. J’emporte avec moi de la lecture, dont ma dernière découverte : L’art de la fugue. Inconsciemment, j’avais mis le doigt sur quelque chose : la prise de conscience. Le travail avait commencé.

Arrivée chez ma maman, j’ai profité de chaque moment. Que ce soit préparer le dîner, farfouiller chez Noz, m’occuper des chats, cueillir de la lavande et en faire des petits pochons en tissu, discuter, lire …. bref, j’ai profité de l’instant présent.

Le retour à Paris fut difficile, j’avais l’impression de retourner dans ce que j’essayais de fuir, sans comprendre que j’essayais de me fuir moi même, d’assumer mes torts, mes angoisses, d’être face à moi-même. Je ne voulais pas affronter la réalité. Sans grande surprise, les premiers jours étaient totalement non productifs. Puis, jour après jour, je reprenais un rythme de vie correct, des heures de lever et de coucher convenables, la productivité revenait, que cela soit la réorganisation de l’appartement, de mes papiers, mais aussi de mes pensées.

Petit à petit, mon esprit est devenu plus clair sur mes besoins, mes envies, les moyens d’arriver à ce que je veux et j’ai surtout appris à savoir lâcher prise quand il le faut. Les TO DO list c’est bien, mais parfois je suis vraiment un tyran envers moi même. Le risque, se décevoir soi-même et perdre toute envie ou productivité.

La rentrée étant passée, le calme revenu dans mon esprit, j’ai découvert un autre ouvrage : les Honjok ou l’art d’être heureux dans la solitude. C’est quand même drôle les coïncidences de la vie. Cela fait 1 an que je me passionne pour les K-dramas, et aujourd’hui me voici face à ce livre qui nous explique ce phénomène de Honjok, ces Coréens qui ont choisi de pratiquer des loisirs solitaires, de profiter de leur indépendance et d’embrasser la solitude.

Rester seule n’a pour moi jamais été un problème. Seule, je ne m’ennuie quasiment jamais ( sauf durant les coups de mou et je n’ai envie de rien faire et où je n’ai de l’intérêt pour rien). Dans cette société où on manque de temps, j’aime pouvoir planifier ma soirée “écriture”, “rangement”, “beauté”… En revanche, ce que j’avais du mal à “supporter”, c’était plutôt le fait que l’on m’impose d’être seule. Vexée comme un pou, j’en oubliais de profiter de ces moments au lieu de pester des heures durant, complètement contre productif et nocif. 

Ces deux livres ont été d’une grande aide pour cette fin d’année 2020. Cette mini PAL aide à relativiser mais aussi et surtout à se retrouver. Vous avez le droit de vous octroyer du temps pour vous même, SANS CULPABILISER, et ce, que vous soyez mariée, célibataire, avec ou sans enfants, en couple, bref, vous m’avez compris.

Ne culpabilisez pas, intéressez-vous à vous, demandez-vous ce que vous aimez faire, écoutez vous, faites ce qu’il vous plait pour vous détendre que cela soit prendre un bain, prendre un verre, faire du ménage, dessiner ou méditer. 

Apprendre à se connaître n’est pas forcément aisé, car c’est le moment où l’on se retrouve face à soi, à ses démons, c’est le moment d’assumer le bon comme le mauvais en nous. Par la suite, vous verrez que votre estime de soi sera bien meilleure. Ici pas de faux semblants, on apprend à s’aimer et à se connaître, c’est le plus important. Vos décisions seront en accord avec vous même et pas avec ce qu’on attends de vous. Oui, la société peut être oppressante, sachez vous en détacher pour ne prendre d’elle que le nécessaire, mais ne vous laissez plus jamais étouffer. PLUS JAMAIS.