La naissance de Koklaya

🌿Tout a commencé avec un herbier. Dans ce dernier, réalisé par mon grand-père avec deux plaques de bois, j’ai pu commencer à stocker des plantes, en commençant par le pissenlit, le bouton d’or ou encore, l’une de mes plus grandes découvertes, ma seule et unique edelweiss.

🌿L’histoire continue lors de mes vacances annuelles dans le sud de la france chez mes grands-parents. Partir à la recherche de thym et de romarin pour agrémenter les petits plats de mamie ou juste pour prendre le thé avec ma cour d’amis imaginaires.

🌿Puis, le soir venu, apprendre à prendre soin des plantes avec papi en les arrosant. Venait ensuite mon moment préféré, la cueillette quotidienne de mûres sauvages durant nos quotidiennes promenades du soir.

🌿Au retour des vacances, le premier rituel consistait ( et consiste toujours) à parcourir le jardin de maman, pieds nus, et de voir ses évolutions. Ce jardin était ma mine d’or entre le grand cerisier 🍒, les groseilles, les framboises, les plants de tomates. Et lorsque l’air devenait froid, mon rôle était de m’occuper du réassort de margarine et de graines dans le nichoir à oiseaux.

🌿Le week-end, nous allions nous promener dans les bois, c’était toujours un grand moment de découverte ! Champignons, châtaignes 🌰, bouts de bois en forme de lance-pierres, feuilles de chêne, épines de sapin…. Le butin était consommé ou utilisé le jour même !

🌿Le jour où nous avons déménagé, j’ai pu découvrir la joie des cabanes dans les cyprès doré, les pommiers🍎, poiriers, pêchers et surtout le coing que ma maman déclinait en gelées et pâtes de fruits! La maison étant ancienne et le jardin en friche. Nous avons consacré beaucoup de temps à enlever les ronces, retourner la terre et planter de nouvelles fleurs.

🌿Durant ce labeur, nous nous sommes fait un ami de choix, un rouge-gorge 🐦 qui encore aujourd’hui vient rejoindre ma maman durant ses séances de jardinage.

🌿Le déclic de partager mes découvertes à travers Koklaya se fit lors d’un voyage en Guadeloupe, là où je suis née et où vit une partie de ma famille.

🌿Mon oncle m’a donc fait découvrir le roucou ( les traces rouges sur le visage des indiens, c’est lui!), une tante m’a donné la recette d’un rhum médicinal, ou encore, m’a éclairée sur les différentes vertus et utilisations de plantes créoles (comme le chardon bêni, la brisée, ou encore le raisinier de mer).

🌿Aujourd’hui, mon envie est de vous faire partager et surtout de vous faire ressentir les mêmes sensations que j’ai pu rencontrer à travers mes découvertes.

🌿L’idée est donc de vous délivrer des conseils santé et beauté mais avant tout d’en connaître un peu plus sur les utilisations des plantes, racines et produits naturels.