Révolutionner votre routine post-entraînement

Une astuce qui va révolutionner votre routine post entraînement. Pensez-vous à assainir vos chaussures de sport?

L’huile essentielle de tea tree ou arbre à thé possède des vertues désodorisantes, antiseptiques et antimycosiques.

En pratique : verser quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree sur un mouchoir dans chaque chaussure.

À vous de jouer !

Votre alliée contre les courbatures : l’huile essentielle de gaulthérie

Nos séances de sport sont indispensables à notre équilibre, mais parfois, on y va un peu fort… Et c’est à ce moment là que l’huile essentielle de gaulthérie couchée intervient.

Voici quelques conseils pour éviter les courbatures, améliorer votre récupération musculaire et soulager vos douleurs !

Votre séance de sport arrive à sa fin, mais les courbatures ne passeront pas par vous ! Après l’effort, le réconfort : filez prendre un bain chaud en y ajoutant ce mélange : 1 cuillère à soupe d’huile végétale (type amande douce) avec 10 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée. Prélassez-vous au moins dix minutes.

Vos courbatures sont bien là, c’est un fait. Massez vos muscles avec 2 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie dans une cuillère à soupe d’huile végétale d’arnica.

Vous pouvez également utiliser ce mélange avant l’effort afin de préparer au mieux vos muscles avant la séance.

Où trouve l’huile essentielle de gaulthérie?

Le Coccoloba Uvifera contre les troubles digestifs ?

Le raisinier bord de mer ou Cococoloba uvifera est un incontournable aux Caraïbes aussi bien pour ses vertus, ses fruits mais aussi pour son aspect pratique.

En décoction : Racine, tige, écorce ou feuille contre les diarrhées. Un petit quart de feuille est largement suffisant.

Préparation du « rob », jus du fruit cuit, très épais qui soigne la dysenterie.

Pour le plaisir, les fruits se consomment, crus, en jus, en gelée ou encore fermentés (forme de fin pétillant).

Le petit +, sur la plage,  les grandes feuilles rondes du raisinier font office d’assiette !

Stop au coup de fatigue de l’hiver grâce aux superaliments !

Retour de vacances, rythme décalé, gros rush, il y a de quoi faire peur. Alors mettons  toutes les chances de notre côté pour prévenir et peut-être éviter ce coup de fatigue imminent.

Comment procéder ? Chaque jour, durant 15 jours à 1 mois, consommer 2 à 3 superaliments. Il est important d’associer des superaliments qui vous plaisent afin que votre cure soit un moment de bien-être et non une séance de torture !

Bonne nouvelle. Plutôt pratique, une petite quantité de superaliment par jour suffit ! Une petite poignée de baies, graines, un fruit ou une infusion et le tour est joué. Pas trop contraignant donc.

Les associations possibles pour lutter contre ce méchant coup de fatigue :

Continuer la lecture de « Stop au coup de fatigue de l’hiver grâce aux superaliments ! »