L’essentiel skincare et make up bio jusqu’à la fin de l’été

C’est le coup d’envoi pour les dernières semaines de vacances d’été ! J’ai revu dans ma box bonheur ensoleillé Belle au naturel  de quoi tenir jusqu’à l’été indien ! Entre skincare naturel et make up green, je suis entre de bonnes mains.

On commence la routine skincare avec 3 produits essentiels, le sérum vitalité Kaé, l’huile sèche au monoï Ylaé et la crème pour les pieds Lafare 1789.

L’huile vitalité bio Kaé
Purifiante et protectrice et cicatrisante, c’est un peu le couteau suisse visage. Les huiles essentielles de rose et de géranium apportent un effet tonique et raffermissant tandis que l’huile d’argan protège.

L’huile sèche coco bio Ylaé est en réalité une belle synergie d’huiles de sésame, de macadamia et d’amande douce. 100% naturelle, elle assouplit et adoucit la peau. Pour plus de cocooning, un zeste de parfum naturel coco monoï vous plonge dans l’exotisme et la relaxation.

La crème réparatrice bio pour les pieds Lafare va prendre soin de vos petons malmenés par les vacances ! Enrichie en aloe vera et en huile de tournesol, la crème va à la fois hydrater mais aussi réparer et assouplit. Les huiles essentielles de romarin et de niaouli vont purifier, décongestionner et relaxer
Preuve d’efficacité : elle est super pour éliminer les callosités ( trop récurrentes à mon goût )

Et pour terminer sur une notes un peu glamour, deux produits make up pour un sourire radieux ! Le gloss brillant et l’encre à lèvres Rose la lune.

Le gloss brillant pailleté naturel est enrichi en extraits de roses, météorites, huile de tournesol et de ricin. Longue tenue avec un bel effet brillant mouillé, ce gloss  est également protecteur et nourrissant. Qui dit mieux ?

L’encre à levres rose naturel est elle aussi composée d’huile de ricin, d’extraits de rose et de météorites. Elle contient également de l’acide hyaluronique et des nacres bleutées qui contribuent à un effet dents blanches.

Ces deux must de Rose la lune sont parfaits pour l’été ET pour la rentrée. Si comme moi vous vous maquiller peu, les utiliser peu ajouter de la lumière a votre visage.

Cet été, avec Belle au naturel, on est encore dans du tout pile !
Vous pouvez retrouvez la box dans mon coin shopping ou ici !
A très vite pour de nouvelles découvertes et surtout, bel été !

La grenade ? Une bombe !

La grenade est un fruit exotique que l’on retrouve avec plaisir dans notre alimentation : en salade, enjus, pour agrémenter une sauce sucré-salé, ….

Un façon simple de profiter de ses bienfaits quotidiennement est d’en faire du jus. Son jus est l’un des plus riches en antioxydants. Il contient également une bonne dose de vitamine C. Préventif, il aide au bon fonctionnement de la prostate et du cœur, en diminuant la tension artérielle, et le cholestérol.

Pour une cure de jus efficace, il est conseillé d’en boire 25cl par jour. Vous pouvez également opter pour les gélules ( 2 à 3g par jour).

Mais la grenade ne s’arrête pas là ! L’huile végétale de pépins de grenade est aussi un joyau pour les peaux sensibles et matures. On l’utilise en sérum quotidien et dans ses cosmétiques maison! Ses actions antioxydantes, réparatrices et apaisantes ont tout pour me séduire.

L’huile de grenade possède des propriétés apaisantes puissantes, elle sera dont très utile en cas de coups de soleil, brûlures, irritations cutanées, ou encore eczéma.

Il vous reste du jus de grenade ? Ne bouger pas, c’est l’heure du DIY !

Recette : Le masque au jus de grenade (maison)

Ingrédients
1 cuillère de soupe de jus de grenade
1 cuillère à café de miel
1/2 yaourt
Pour obtenir du jus, passert les pépins à la centrifugeuse.

Fouettez les ingrédients,
Appliquer et laisser poser 20 minutes
Rincer à l’eau froide

Des kits zéro déchet pour un quotidien plus slow !!

Vous le savez, j’essaye depuis plusieurs années de faire attention à ma consommation et surtout à ma façon de consommer. Au niveau cosmétique, ma transition est terminée, je ne jure que par les ingrédients naturels et les produits bio. A la maison, tout n’est pas encore gagné, mais je suis sur la bonne voie…

Au cours de l’année dernière, j’ai découvert une super marque qui propose chaque mois, des kits zéro déchet à faire soi-même. C’est super lorsqu’on est en pleine transition car on a le pourquoi, le comment, et tout ce qu’il faut pour créer une nouvelle alternative zéro déchet. On y parle de cosmétique bien sûr, mais pas que : des produits ménagers, des graines à germer, des astuces de jardinage, …. C’est toujours un sans faute !



Aujourd’hui, je vais vous parler des deux derniers kits que j’ai eu la chance de tester : le kit pour faire son baume à lèvres et le kit tawashi. Vous me suivez pour la suite ? C’est parti !

Le kit à faire soi-même : le tawashi

Quand on y pense, l’éponge fait parti de notre quotidien, les français en consomment d’ailleurs 8 à 9 par an. Ce qu’on ne sait pas, c’est qu’elles sont également de véritables nids à bactéries… Et encore, s’il n’y avait que ça ! Les éponges classiques contiennent des mousses de résine ( dérivées du pétrole) et sont souvent traitées avec des produits chimiques ( pour sa couleur et sa résistance). Pire encore, non biodégradables, elles sont fabriquées avec de la colle capable de résister à l’eau, ce qui aggrave son impact écologique.

Le tawashi, l’alternative zéro déchet de l’éponge !

Originaire du Japon, le tawashi est né dans l’idée que, dans n’importe quel domaine, les hommes devraient explorer toutes les possibilités pour faire de la récupération et du recyclage.

Le tawashi est une éponge faite maison, avec de vieux vêtements recyclés ( notamment les chaussettes ! ). C’est un éponge durable, écologique et anti-gaspi, rapide à confectionner et lavable en machine. C’est l’astuce zéro déchet la plus facile à réaliser, et sans un sou ! On peut même faire participer les enfants à la conception. Avant on avait le métier à tisser pour les bracelets en perles de rocaille, aujourd’hui, on a le métier à tisser spécial tawashi ! Merci Pousse Pousse !

Pour ma première réalisation de tawashi, j’ai pris une paire de vieilles chaussettes, que j’ai coupé en 16 lamelles approximativement 3 cm de largeur. J’ai ensuite disposé les 8 premières lamelles sur le métier à tisser, de façon à avoir 8 lignes horizontales. Facile !

Puis, j’ai commencé à tisser les bandeaux verticaux sur les horizontaux en alternant le tissage dessus-dessous. ( Pour mon premier tawashi, j’avais pris des bandeaux de même couleur, c’est un peu moins facile car on ne distingue pas forcément quel bandeau on travaille).  Une fois que tout était tissé, il ne restait plus qu’à prendre le premier anneau situé dans le coin haut droit, et d’y faire glisser l’anneau suivant. Puis j’ai répété l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste  plus qu’un anneau, qui servira d’accroche.

Oui mais ? Et pour récurer, comment ça se passe ?

Pour le côté grattant vous avez deux possibilités. Vous pouvez utilisez des coquilles d’oeufs broyées sur la vaisselle qui a besoin de gratter. C’est très efficace, ça ne raye pas la vaisselle et en plus, ça contribue à nettoyer vos tuyaux d’évier !
Vous pouvez également utiliser de la corde sisal. Cette fibre est produite à partir de feuilles de l’agave sisalana. Elle est  obtenue après une série de manipulations rapides ( procédé qui nous vient de notre chère Amérique du Sud. Il faudra juste y faire attention et bien la faire sécher car elle est assez sensible a l’humidité et à la moisissure.

Le kit pour fabriquer son baume à lèvres

Pourquoi faire soi-même son baume à lèvres ?

Les sticks à lèvres conventionnels ne sont pas très clean… Par exemple, sur 21 sticks, 10 d’entre eux contiennent des substances nocives, qui finissent sur nos lèvres et pire encore, dans notre bouche et donc notre organisme…Dérivés du pétrole, huile de paraffine, tout ça tout ça… Toujours sur ces 21 sticks, 3 vont contenir des perturbateurs endocriniens ( qui ont des conséquences directes sur nos hormones, charmant !) Et tout ça sans compter que les sticks conventionnels sont à usage uniques, et vu combien  on en consomme par an, je vous laisse faire le calcul au niveau écologie !

Pour palier à tout ça, on peut faire notre baume à lèvre zéro déchet, simplement, à bas coût, et surtout, NATURELLEMENT. En 20 minutes, l’affaire est dans le sac !

On se le fait ce baume à lèvre green et zéro déchet ?

Dans la box Pousse Pousse, on a ce qu’il fait pour créer notre baume à lèvres eco-responsable :

– Du beurre de karité, riche en acides gras essentiels, en oméga 3 notamment, et en vitamines (A,C et E). Il s’agit d’un ingrédient hydratant et tonifiant. 
– De l’huile de coco, hydratant naturel et lubrifiant
– De la cire d’abeille, naturellement riche en vitamine A.
– De la vitamine E, antioxydante. 
C’est parti !

Grâce à Pousse Pousse j’ai intégré ces nouvelles astuces dans mon quotidien. Les tawashi anti gaspi et les baumes à lèvres fait maison et naturellement.

Chaque mois, Pousse Pousse nous fait découvrir un nouvel élément zéro déchet à faire soi même : cake vaisselle, pastilles WC, graines germées, gel désodorisant WC, shampoing sec, bombes à graines, …..

C’est un bonheur de découvrir ces alternatives à faire à la maison. VALIDATION MAXIMALE !!!

Pour les sensibles : la prune et son huile

Dans notre alimentation, la prune possède des propriétés énergétiques. Elle est également efficace contre les rhumatismes et l’anémie

L’huile de prune, quant à elle, est très intéressante en cosmétique. C’est l’une des huiles végétales les plus adaptées à ma peau. Elle est notamment conseillée pour les peaux  sèches à très sèches, les peaux fines, maturesréactives ou sensibles.

Riche en vitamine E antioxydante, elle aide à lutter contre les signes de l’âge. Elle fait également barrière à la pollution, la fumée, le vent, …

Grâce à ses propriétés adoucissantes, nourrissantes et émollientes, l’huile de prune apporte de la souplesse à la peau. La peau est protégée du dessèchement. Adoucie et régénérée, elle retrouve une belle dose de confort.

L’huile de prune a une odeur d’amande amère et de frangipane, que j’adore. Ce parfum matche complètement avec le confort que procure l’huile. J’ai découvert l’huile de prune avec la marque Marisson, et depuis, elle fait parti de mon top 3 skincare.

Mes cinq huiles végétales pour attaquer l’été !

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur le pack découverte d’huiles végétales de la marque « Les traditions de Malo ». Et je me suis demandé, quelles huiles avaient été sélectionnées pour faire parti de ce coffret, censé couvrir un certain nombre de besoin.

Je connaissais déjà la marque grâce à son huile de jojoba que j’avais eu dans la box Belle au naturel. Pas d’inquiétude face à la qualité des huiles, mais ça je vous en reparle un peu plus bas.
Les laboratoires Malo, c’est une petit structure éco-responsable et 100% française, basée dans les Hauts de France.

Parlons maintenant de ce fameux Coffret découverte d’huiles végétales ! Il est composé d’huile de jojoba, de macadamia, d’amande douce, de sésame et de ricin. Si vous avez la flemme de lire la suite, je vous ai concocté un petit tableau récapitulatif des bienfaits des huiles présentes dans ce pack !

Au fait, le code MALOKOKLAYA12 vous donne droit à 12% de réduction sur les produits les Traditions de Malo, via ce lien !

Vous trouverez en dessous du tableau, un peu plus de détails

L’huile de macadamia est adaptée aux peaux sèches et desséchées. Elle aidera à atténuer et surtout éviter les vergetures.
Elle est également appréciée pour calmer la peau après une épilation.
Sur les cheveux, notamment les cheveux fins, elle aura une action régénérante.

L’huile d’amande douce, elle, est parfaite pour les peaux sensibles, et notamment celle des bébés. Adoucissante et apaisante, elle aide à la cicatrisation des vergetures, brûlures et gerçures.

L’huile de jojoba convient aux peaux très sensibles, sèches et acnéiques. Elle aide à réguler le sébum.
Côté capillaire, elle redonne brillance et vitalité aux cheveux gras et cassants.

Ma chère huile de ricin est une bénédiction pour accélérer la pousse et réparer les cheveux fragilisés.
Parfaite pour les peaux sèches, elle a surtout la vertu d’atténuer l’apparence des tâches brunes.

Enfin, l’huile de sésame est utilisée comme soin réparateur pour les peaux sèches et matures. Nourrissante et assoupissante, elle lutte contre les irritations. Antioxydante, elle ralentit l’apparition des signes de l’âge.

Les huiles Les traditions de Malo sont bio, 100% naturelles et issues d’une première pression à froid.

Le romarin, la fleur par excellence

Le romarin, on l’utilise régulièrement en cuisine pour son super parfum. Mais à côté de ça, il possède des vertus santé et beautéTonifiant et revitalisant, le romarin est également antispasmodique. En bain, il est idéal si vous souffrez de rhumatismes.

Avant de passer aux petites infusions médicinales, je vais vous d’abord vous dévoiler 2 petites astuces beauté avec du romarin :

Le soin contre les poches sous les yeux :
Faire une infusion de romarin et de camomille romaine.
Appliquer en compresse sur les poches.

Le tonique spécial peau grasse :
Faire une infusion de romarin et de mauve
Appliquer les compresses tièdes 2 fois par semaine

Et maintenant, passons aux infusions santé de Maurice Mességué qui pourront venir à bout de vos maux.

En cas de crise d’asthme ou bronchite :
Faire infuser 5 minutes dans un bol d’eau bouillante :
2 pincées de romarin, 2 pincées de thym, 2 pincées de mauve et  2 pincées d’hysope.

En période de surmenage :
Faire infuser 5 minutes dans un bol d’eau bouillante :
2 pincées de romarin, 2 pincées de sarriette, 2 pincées de menthe douce, et 1 pincée de serpolet

Ou en cas de surmenage intellectuel, physique ou convalescence
2 pincée de romarin dans une tasse d’eau, 2 fois par jour

En cas de vertige : 
Faire infuser 5 minutes dans un bol d’eau bouillante,
2 pincées de romarin, 2 pincées de mélisse et 2 pincées de verveine

Pour la circulation du sang et stimuler le foie :
Faire infuser 5 minutes dans un bol d’eau bouillante,
2 pincées de romarin, 3 pincées d’aubier de tilleul, 2 pincées de mille feuilles et 2 pincées de tilleul

Mon article sur le romarin touche à sa fin. N’hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaire !

La pastèque, simple et efficace

Depuis la fin du mois d’avril, je consomme de la pastèque quasi quotidiennement. Ultra hydratante, la pastèque compense lorsque je ne bois pas assez.

Elle s’avère également bien efficace si vous souffrez de constipation. Elle sera d’autant plus efficace le matin, à jeun.

Dans la salle de bain…
La pastèque est une source d’hydratation imparable! Elle apporte également un effet tonique et rafraîchissant

Le masque hydratant ++  à la pastèque

Mixer ensemble : 1 quartier de pastèque + 1 cuillère à café de miel
+ 1 cuillère à café de jus de citron
Tremper un mouchoir dans la mixture et l’imbiber.
Appliquer sur le visage et laisser poser 30 minutes

Quand je disais que la pastèque était simple et efficace…
Je pesais mes mots !

La révolution de la courgette

Vous aimez les courgettes ? Que ce soit dans un couscous, à la vapeur ou en jus, vous êtes tombés sur une pépite !
Cet article vous est destiné si vous aimez lier l’utile à l’agréable, dans une démarche zéro déchet.

L’utile :

  • Hydratation : Très hydratante, la courgette contient quasiment 95% d’eau
  • Minéraux : elle contient du fer, du calcium, du cuivre, du potassium, et du magnésium.
  • Résistance : antioxydante, anti-inflammatoire et riche  en vitamines B et C (quand elle est crue), elle renforce notre organisme.
  • Digestion : riche en fibres, la courgette a une action laxative. Elle régule le transit et purifie les voies rénales.
  • Drainante : elle est bénéfique en cas de rétention d’eau.
  • Minceur : Peu calorique et peu lipidique, elle entre dans la catégorie des “aliments minceur”
  • Prévention : cholestérol, maladies cardio-vasculaires, cancer.

L’agréable :

  • Astuce beauté anti-gaspi  : le soin des yeux zéro déchet.
    Déposer une peau de courgette sur  le contour des yeux. Elle aura un effet décongestionnant sur vos paupières et vos poches.
  • Soin de la peau : en cas de démangeaisons ( allergies, piqûres d’insectes) ou de coup de soleil, couvrir la zone avec des rondelles de courgette.

Le fenugrec super aliment beauté et santé depuis la nuit des temps !

A la découverte du fenugrec

Le fenugrec, j’en avais très rapidement parlé dans un précédent article. Aujourd’hui, on va essayer d’aller au bout des choses, car, vous allez le découvrir, il le vaut bien !
Le fenugrec, ou methi, est une plante adaptogène ( qui s’adapte à l’organisme selon les besoins) qui s’utilise autant pour la santé, que pour la beauté. Cette plante consommée comme plante médicinale et condimentaire est principalement utilisée dans la médecine ayurvédique, chinoise et du maghreb. Elle peut également être utilisée pour purifier l’atmosphère, comme on pourrait utiliser des feuilles de sauge.

Le fenugrec, sauveur de nombreux maux

Comme je vous l’ai noté, la liste des bienfaits du fenugrec est longue, très longue… Le fenugrec est d’ailleurs favorable aux personnes fatiguées, anémiques, convalescentes, aux sportifs, aux personnes en période de stress,  et également aux femmes allaitantes.

Voyons ça de plus près…

  • Il aide à réguler le taux de glycémie en évitant les pics d’insuline
  • Il aide à maîtriser le cholestérol 
  • Riche en fer, le fenugrec est utile pour les personnes anémiques
  • Il stimule l’appétit
  • Il stimule également le système digestif
  • Il limite le stockage des graisses
  • Diurétique, il aide à éliminer les toxines dûent aux excès
  • Il  renforce votre vigilance  ( et stimule nos fonctions cognitives)
  • Il a une action tonique
  • Il augmente votre endurance, vous redonne de la force
  • Son effet anabolisant stimule la performance lors de l’effort et la récupération après l’effort
  • Il protège votre organisme, à l’intérieur comme à l’extérieur en stimulant le système immunitaire
  • Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il prévient et traite les infections urinaires, vaginales et respiratoires.
    Il purifie et nettoie l’organisme en stimulant l’évacuation des toxines du système urinaire.
  • Galactogène, il va stimuler la production de lait des femmes allaitantes durant les premières semaines. Le lait augmentera en qualité nutritionnelle. Le fenugrec va également aider la mère à récupérer après l’accouchement
  • Il équilibre les niveaux d’hormones pour réguler les syndromes prémenstruels  et également durant la ménopause
  • Le fenugrec est utilisé contre la toux, les maux de gorge et bronchites
  • Le gel de fenugrec agit comme pansement naturel et calme les inflammations de l’intestin, de œsophage et de l’estomac
  • En usage externe, le fenugrec va soulager les inflammations (notamment les douleurs musculaires)  et aider à guérir les plaies (cataplasme).
  • Le cataplasme de feuilles est également bien utile pour faire sortir une vilaine écharde.

Comment utiliser le fenugrec ?

Une chose que j’apprécie avec le fenugrec, c’est qu’on peut le consommer sous plusieurs formes. Et chaque forme a sa spécificité !

En cure, il vaut mieux privilégier la poudre de fenugrec en gélule ( les doses sont en général indiquée). Veillez à bien choisir vos gélules, elles doivent être de qualité. Un fenugrec de qualité contient entre 40 et 50 % de saponines, les saponines étant les molécules actives du fenugrec. Pour ma part, je consomme les gélules de fénugrec bio Naturaforce qui contiennent au moins 40% de saponines. Mais ce n’est pas tout, les gélules en elles mêmes sont d’origine végétale. Le tout est vegan, certifié bio et pour couronner le tout : made in France.

Le gel de fenugrec est un véritable pansement nature qui calme les inflammations de l’œsophage, de l’intestin et de l’estomac. Il va également apaise les problèmes de gorge et la toux sèche. Très nutritif, ce gel peut être utilisé pour les personnes ayant du mal à reprendre du poids et des forces.
Faire son gel : Moins d’un volume de graines pour deux à 3 volumes d’eau ( attention, les graines vont gonfler, veiller à laisser assez d’espace dans le contenant afin que cela ne déborde pas.

En cataplasme pour soulager les rhumatismes, faire sortir une écharde, guérir les plaies, et en cas d’inflammation des voies respiratoires.  
Mélanger 50 grammes de graines en poudre dans 1 litre d’eau chaude. Une pâte se formera en peu de temps. Appliquer en cataplasme sur les parties atteintes.

Le bain pour soulager les inflammations cutanées : mélanger 50 grammes de graines de fenugrec sans 25 centilitres d’eau, puis verser ce mélange dans l’eau du bain.

En gargarisme pour soigner la toux, les maux de gorge et bronchites : une demi cuillère à café dans un verre d’eau.

Vous pouvez également agrémenter votre alimentation de feuilles de fenugrec, ou encore de graines de fenugrec germées. Pour info, il est très facile de faire germer les graines de fenugrec. Ont peut les consommer dès deux jours de germination, mais elles seront encore plus efficaces entre la 4ème et le 5ème jour.

Les précautions à prendre avec le fenugrec

  • Le fenugrec ne doit pas être consommé chez la femme enceinte, cela pourrait entraîner des contractions. Il faudra attendre la naissance du bébé !
  • Une utilisation de fenugrec à trop haute dose peut entraîner de la diarrhée et des ballonnements.
  • Si vous prenez un traitement régulier comme celui de la glycémie, demandez conseil à votre médecin avant de consommer du fenugrec.

Le fenugrec, pour la beauté de notre peau et de nos cheveux

Je vous l’avais, le fenugrec est “for me”, FORMIDABLE. Voyons ses effets sur la peau :

  • En premier lieu, le fenugrec est hydratant et adoucissant
  • Grâce à son action antioxydante, il empêche le vieillissement prématuré de la peau
  • Anti-inflammatoire et circulatoire, il réduit l’apparition de poches sous les yeux
  • Éclaircissant, il agit sur le teint, les tâches brunes et les cicatrices

Et au niveau des cheveux, qu’est ce que ça donne ?

  • L’action la plus recherchée chez le fenugrec est contre la chute des cheveux, en effet, il va limiter la perte, mais pas que …
  • Il favorise la pousse des cheveux
  • Il est l’allié des cheveux bouclés, frisés et crépus en apportant de l’hydratation
  • Il redonne brillance et volume
  • Il facilite le démêlage et dompte le frisottis
  • Il protège les cheveux secs, cassants et/ou endommagés
  • Il élimine les pellicules et favorise un cuir chevelu sain

Maintenant qu’on a fait le tour des bienfaits pour notre beauté, voici quelques recettes de soin à faire avec des graines de fenugrec ou de la poudre de fenugrec.

Le soin capillaire et visage  avec de la poudre de fenugrec : 
Mixer 50 grammes de poudre de fenugrec avec 50 centilitres d’eau très chaude ( cela évitera la grumeaux).
Laisser reposer la mixture toute une nuit afin qu’elle soit bien épaisse.
Ajouter de l’eau chaude et mixer jusqu’à obtenir la consistance voulue.
Votre masque est prêt, vous pouvez y ajouter une huile végétale selon vos besoins 🙂

Le soin capillaire avec des graines de fenugrec :
Si vous n’avez pas de poudre de fenugrec, pas de problème, vous pouvez également utiliser des graines ! Voici comment procéder :
Verser 25 grammes de graines de fenugrec dans 25 centilitres d’eau bien chaude. Couvrir le mélange et laisser reposer toute la nuit.
Mettre la moitié de l’eau de macération de côté et mixer le reste avec les graines ( qui ont bien gonflées).
Laisser reposer 20 minutes.
Chauffer le liquide mis de côté, l’ajouter au mélange et mixer.
Vous pouvez maintenant appliquer votre masque 🙂

Comment et combien de temps appliquer ces soins au fenugrec ?
Une fois votre masque prêt, appliquez le sur vos cheveux ( 1h heure minimum, mais vous pouvez aussi le laisser poser toute la nuit ! ).

Sur le visage, attendez qu’il soit sec avant de rincer ( 15 à 30 minutes)
Pour un masque visage minute, vous pouvez aussi mélanger 2 cuillères à soupe de poudre de fenugrec dans un mélange de lait et d’aloe vera. Avant de l’appliquer.

Comment faire son huile de fenugrec ?
Rien de plus facile, mélanger à parts égales de la poudre de fenugrec ( ou graines broyées)  et de l’huile végétale. Choisir son huile végétale selon ses besoins ou en fonction de ce qu’on a sous la main. Personnellement, j’aime beaucoup l’huile de coco… (Je la fait juste chauffer un peu pour la rendre liquide).
Laisser macérer toute une nuit, filtrer le mélange, votre huile de fenugrec est prête !

Cet article touche à sa fin. Je sais qu’il est assez long mais il me tenait à cœur de vous présenter le fenugrec sous tous les angles. N’hésitez pas à laisser votre sur mon article en commentaire. Je vous retrouve très vite dans un prochain article.

Je fais le plein de vitamine D, naturellement !

Pourquoi la vitamine D est essentielle à notre santé ?

Essentielle à la santé des os et des dents, la vitamine D aide à absorber et fixer le calcium et le magnésium. Elle va donc lutter contre l’ostéoporose ou encore le rachitisme.

La vitamine D est également anti cancérigène, anti diabète ( améliore le fonctionnement de l’insuline), et également bonne pour votre immunité et votre peau ( psoriasis par exemple).

En hiver, nous souffrons toutes et tous d’un déficit de soleil, il est donc essentiel de palier à cette carence hivernale.

Quelles sont les sources de vitamine D ?

La vitamine D est apportée par le soleil, mais, si vous n’habitez pas dans un pays très ensoleillé ou que vous êtes allergique au soleil, il va falloir trouver d’autres sources, principalement dans votre alimentation.

Afin de garder un apport en vitamine D en toute saison, consommer jaune d’oeuf, poissons gras (hareng, maquereau, sardine, saumon), huile de poisson et huile de foie de poisson.

Les meilleures sources de vitamine D sont les huiles de poisson. Voyons à peu près les apports  ( en UI*) de chacunes d’entres elles, pour la même portion, soit une cuillère à soupe ( environ 10 grammes). *UI = Unité internationale

Huile de fletan : 200 000
Huile de carpe : 100 000
Huile de saumon : 40 000
Huile de thon : 20 000
Huile de maquereau : 20 000
Huile de foie de morue : 13 600
Saumon sauvage : 600 à 1000
Saumon d’élevage : 100 à 250
Maquereau : 345
Thon à l’huile : 200
Sardine à l’huile : 250

En comparaison, les poissons gras et la fameuse huile de foie de morue apportent beaucoup moins de vitamine D qu’une huile de poisson type flétan ou carpe.

Bon à savoir :
Préférez consommer une huile de poisson le soir.
Une huile de foie de poisson est plutôt à consommer le matin, en milieu ou fin de repas ( et pas à jeun).

Ma solution à moi ? Les capsules d’huile de poisson Naturaforce, mon meilleur allié pour éviter les carences en vitamines D. J’ai besoin de soleil, mais à Paris, c’est vrai qu’on en manque pas mal, surtout l’automne et l’hiver. Et comme ingérer une huile de poisson n’est pas chose aisée pour mon petit palais, je préfère de loin l’option gélule de Naturaforce, made in France, issu de la pêche contrôle et sans agent chimique sur la gélule en elle-même.

N’hésitez pas à me donner vos impressions et partager votre savoir en commentaire.

La box Belle au naturel de mai : Simplement Irrésistible

La box Belle au naturel de mai est juste idéale pour ma routine skincare spéciale confinement et déconfinement. Simple et efficace.

Avec l’arrivée des beaux jours, je me maquille très peu voir pas du tout. En revanche, je prends d’autant plus soin de ma peau. Le contenu de la box Belle au Naturel de mai fait mouche, encore une fois.

Ma box Belle au Naturel de mai : Simplement Irrésistible

Step 1 : Mon grain de peau avec la crème exfoliante visage bio Lafare 1789

Parfaite pour commencer ma routine skincare, la crème exfoliante Lafare 1789 exfolie, détoxifie et hydrate.

– La poudre de noyaux d’olive exfolie en douceur la peau et élimine les cellules mortes
– Le cèdre d’atlas détoxifie et apaise
– Le jus d’aloe vera hydrate
– L’huile végétale d’olive bio nourrit et protège

Après cette rapide detox, passons aux soins quotidiens…

La crème exfoliante visage bio Lafare 1789

Step 2 : Mes yeux et ma bouche avec le contour des yeux bio à la gelée royale Folies royales.

Je continue ma routine skincare en préservant la jeunesse des zones fragiles : le contour des yeux et le contour de la bouche.

– La haute concentration en gelée royale possède des propriétés revitalisantes, antioxydantes et favorisent le renouvellement cellulaire. Elle agit sur les signes de l’âge.
– L’extrait végétal de fougère apporte un effet liftant immédiat
– L’extrait naturel marin d’algues dorées repulpe la peau en stimulant la synthèse du collagène
– Le beurre de karité nourrit et protège la peau.

Le contour des yeux bio à la gelée royale Folies royales

Step 3 : Mon visage avec l’huile de jojoba bio Les traditions de Malo

Les zones les plus fragiles maintenant soignées, passons au soin du visage. L’huile végétale de jojoba bio est l’une des huiles se rapprochant le plus du sébum naturel.

Nutritive et émolliente, elle prends soin de votre peau et la garde douce toute la journée. Au soleil, elle va également vous protéger des UV, si bien sûr, vous rester raisonnable.

Ma rapide routine skincare terminée, je passe à la dernière étape, tout aussi rapide, un très léger makeup.

L’huile de jojoba bio Les traditions de Malo

Step 4 : Mes cils avec le mascara bio noir intense “On papillonne”, Studio 78

Dernière étape avant de sortir de ma salle de bain, le mascara.
Aussi efficace que bons pour vos cils, le mascara on papillonne est labellisé ecocert et enrichi en actifs hydratants et protecteurs.

Là où j’apprécie vraiment ce mascara, c’est qu’il rends mes cils recourbés et allongés, et surtout, SANS FAIRE DE PAQUETS ( ma bête noire).

Le mascara bio noir intense “On papillonne”, Studio 78

C’est l’heure de sortir de ma salle de bain après cette routine beauté des beaux jours.

Cette sélection est disponible dans la box Belle au Naturel du mois de mai, mais vous pouvez également retrouver les produits à l’unité, ou même, composer votre propre box avec les produits bios de votre choix, du jamais vu !


🎁[Concours x Belle au naturel ] Votre box à composer !🎁
Rendez-vous dès aujourd’hui sur ma page instagram pour gagner votre box à composer d’une valeur de 80€ ! Je vous y attends ici : https://www.instagram.com/kokla_ya/

Et vous, que pensez vous de cette routine simple, naturelle et efficace ?

[DIY] Le masque à la papaye

Le confinement est prolongé, certes, mais ce n’est pas une raison pour faire patienter les beaux jours et leurs fruits exotiques, remplis de bienfaits pour notre peau ! La semaine dernière, je vous parlais du masque au kiwi. Cette semaine, le kiwi laisse place à LA PAPAYE !!!

Dans nos soins de beauté maison, la chair de la papaye apporte des propriétés lissantes, hydratantes, purifiantes et régénérantes. Elle est très appréciée des peaux mixtes et grasses.

En cas de coup de soleil, la papaye apportera une action apaisante, plutôt bon à savoir non ? 😉

Recette du masque assainissant et régénérant à la papaye :
dans ce masque, la papaye purifie et régénère tandis que le miel hydrate et assainit.

👉Mixer l’équivalent d‘un bol de chair de papaye avec deux cuillères à soupe de miel. Appliquer, laisser poser dix à quinze minutes et rincer à l’eau fraîche.

Si votre peau est sèche, vous pouvez remplacer la chair de papaye par de la chair de mangue ou de goyave.
Si votre peau est mature ou sensible, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile végétale.

[DIY] Le masque purifiant au kiwi

Avant de vous dévoiler la recette du masque purifiant au kiwi, je souhaite vous parler de ses bienfaits pour votre santé. Et oui, le kiwi nous aide à être belle aussi bien à l’intérieur, qu’à l’extérieur.

En hiver, et principalement en période d’épidémie, consommer deux kiwis par jour suffit à combler nos besoins en vitamines. Le kiwi est une grande source de vitamine C et d’antioxydants. Il favorise également la lutte contre les maladies liées à l’âge, notamment la cataracte et la dégénérescence maculaire (DMLA).

Le kiwi au service de votre peau
Le masque au kiwi contribue à purifier et raffermir votre peau, en deux temps trois mouvements. Voici comment procéder :

Mélanger les ingrédients suivants :
Un demi kiwi écrasé
1 cuillère à café de miel
1 cuillère à soupe d’argile blanche

Appliquer et s’allonger pour éviter que le masque coule
Laisser agir 30 minutes
Retirer à l’eau tiède

Résultat repulpant garanti !

Une épilation sans douleur ? Vous avez bien lu .

Les poils, chaque mois, c’est un bordel ! On n’a jamais l’impression d’être au poil…

Certaines zones ne nous donnent pas grand mal tandis que d’autres nécessitent une attention particulière voire minutieuse.
Le gommage, lui aussi on le néglige… Mais honnêtement, si tout devait être parfait, on ne s’en sortirait pas. Trop c’est trop.

Sur Instagram, je vous ai déjà parlé de ma trouvaille révolutionnaire pour une épilation rapide et surtout SANS douleur, le gant d’épilation Crystal skin.

Frotteur certes, mais pour la bonne cause, le gant d’épilation est composé de cristaux de silicium. Leur action exfoliante va non seulement accélérer le processus naturel de la chute du poils mais également éliminer en douceur les cellules mortes, favoriser la régénération cellulaire et améliorer la qualité de la peau. BOUM !

Je vous arrête tout de suite, le Crystal skin n’a pas un effet rasoir. La dermabrasion accélère la chute naturelle du poil en reproduisant les effets de frottements ( comme du jean ou de la chaussette). BOUM BOUM !

Habituellement je m’épile, mais, entre deux ou 3 épilations, je passe le gant Crystal skin pour exfolier et éviter les repousses qui démangent. En cas de “petit oubli” il est super pratique pour faire une retouche sans laisser de marque sur la peau.
En vacances, que cela soit pour un court séjour ou pour un tour du monde, le Crystal skin vous évitera pas mal de stress !😂
Quand on s’épile dans l’obscurité, le Crystal skin peut aussi s’avérer d’un grand secours pour éviter les loupés.

Je l’utilise deux fois par an sur les bras et les cuisses, c’est tout, et ça suffit. Il y a encore deux je passais à la cire deux fois par an. Le résultat est le même, la douleur et la peau en feu en moins.
Sur les jambes, j’ai trouvé mon rythme de croisière : j’alterne entre le Crystalskin et l’épilateur. C’est aussi niquel pour les genoux et les coudes.
Sur le maillot, je l’utilise surtout pour exfolier et pour les “retouches maillot”.
Je n’ai pas encore testé le gant d’épilation sur le visage, mais j’envisage sérieusement de le tester sur la zone “moustache”.
Pour les aisselles, je galère vraiment trop. 
Pour les zones sensibles, je vous conseille d’attendre que le gant soit déjà un peu utilisé, la dermabrasion sera moins agressive.

Après chaque épilation, profitez-en pour hydrater et nourrir votre peau ! Dans mon cas c’est gel d’aloe vera + beurre végétal type avocat ou olive. Vous m’en direz des nouvelles !

  1. Avant 2. Epilation 3. Hydratation

Souvenez-vous !
Une épilation réussie passe aussi par une bonne exfoliation,
le gant d’épilation fait les deux !

Le gant Crystal skin épile et exfolie, c’est d’une simplicité ahurissante.
Le bonus ? Les poils repoussent moins rapidement et plus fins ! Banco.

Si vous aussi vous voulez tester ce gant d’épilation et made in france, Crystal skin vous offre les frais de port et 10 recharges  avec le code KOKLAYA10 . Vous aurez de quoi faire 🙂

J’ai hâte d’avoir vos retours sur le Crystal skin car moi, je ne peux en dire que du bien ! Et c’est un poil foncé et dur qui vous parle😂

La fraise se la ramène grave !

La fraise fait son grand retour ! De quoi apporter un peu d’éclat à nos vies confinées.

La fraise se la ramène sous toutes les coutures : le fruit, les feuilles et les racines sont utiles.

La fraise se la ramène partout : aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

A l’extérieur, la fraise est astringente, antioxydante et remet les compteurs à zéro aux peaux grasses (régule).
La fraise a également une action lissante qui donne un effet bonne mine .

Le masque à la fraise pour une peau repulpée et un teint éclatant :
Ce masque va également soulager la couperose et les rougeurs. Vous pouvez d’ailleurs y ajouter quelques gouttes d’huile végétale de votre choix ( argan, figue de barbarie, noyau de prune,) si vous avez une peau sèche, sensible ou mature.
Écraser une poignée de fraises avec 1 demi yaourt ou équivalente de crème fraîche.
Appliquer et laisser agir 15 à 20 minutes. Rincer à l’eau fraîche.

La cure de fraise pour lutter contre la constipation, l’hypertension, l’anémie ou la goutte : La fraise est riche en fer et en phosphore.
Consommer 300 à 500 grammes de fraises par jour, pendant un mois.
La matin à jeun ou après la digestion.

Les feuilles et les racines sont également utilisées pour de nombreux maux du quotidien. Les racines sont à utiliser en cas de diarrhée et les feuilles en cas de rhumatismes.

L’infusion spéciale gastro
Faire infuser 2 cuillères à café de fraisier, 1 de sarriette, 1 de reines des prés et une d’anis dans une tasse d’eau bouillante. Boire trois tasses par jour.

Contre la diarrhée et les dérèglements intestinaux vous pouvez également faire une décoction de racines (1 cuillère à soupe) ou feuilles fraîches (4 à 5 cuillères à soupe), dans un litre d’eau.

Pour apaiser les rhumatismes, faire infuser 1 à 2 cuillères à café de feuilles de fraisier dans un bol d’eau bouillante

Alors, cette fraise, elle a bien fait de se ramener non ? 😊