D’avril à septembre, c’est la bonne saison pour la cerise !

Du fruit à la queue, on n’en perd pas une miette ! Dans cet article nous allons parler santé mais aussi de beauté en utilisant la cerise crue et sa queue, en infusion et macération. On y va ?

Les cerises, ont des propriétés inflammatoires et dépuratives ( il ne faut pas en manger des quantités astronomiques). Elles calment les douleurs inflammatoires et les crises articulaires.

Elles sont également reminéralisantes et riches en fibres, potassium, vitamine C et bêta-carotène.

L’infusion et la macération de queues de cerises

Avant toute chose, les infusions et macérations de queues de cerises sont déconseillées aux femmes enceintes

En infusion les queues de cerise sont diurétiques.
Boire un litre d’infusion : 20 grammes de queues de cerises pour 1 litre d’eau.

En décoction, elles sont sédatives, anti-inflammatoires et laxatives.
Je vous  conseille  la décoction de queues de cerises si vous souffrez de cystite, de calculs urinaires mais aussi de rhumatismes
La décoction est aussi utile  en cas d’inflammation des reins, ou de la vessie.

On éclate la peau d’orange !

L’infusion anti-cellulite de Maurice Messegué

Pour réaliser cette recette, il vous faudra 4 queues de cerises, 4 pincées de chiendent, 2 pincées de millefeuille, 2 pincées de reine des prés et  2 pincées de thé vierge.

Faire bouillir le chiendent et les queues de cerise dans un demi litre d’eau, pendant 6 minutes.
Laisser infuser en ajoutant le millefeuille, la reine des prés et le thé vierge.

Et vous, comment utilisez-vous la cerise ? N’hésitez pas à partager vos recettes en commentaires ❤

On retrouve la foi avec l’artichaut !

Comme indiqué dans le titre, l’artichaut stimule et protège le foi, le pancréas et les reins. Mais l’artichaut a plus d’un tour dans son sac !

Antioxydant, il est aussi riche en vitamines A et B.
Il contient également calcium, magnesium, fer, cuivre et zinc.
Riche en fibres, il est digestif.
Il aide à baisser le taux d’urée et le taux de cholestérol
Calme les nausées

Pour les femmes allaitantes, l’artichaut peut modifier la lactation et le goût du lait.

Manger un artichaut est un bon début, mais pour bénéficier au mieux des nutriments, je vous conseille vivement les infusions et décoctions des feuilles dentelées. Ce sont les feuilles de la plante, pas de l’artichaut.

En infusion ou décoction, la décoction étant plus efficace mais plus amère :
20 grammes de feuilles par litre à raison de 3 tasses par jour

Le lamier pourpre, une bonne « mauvaise herbe »

C’est le moment de nettoyer un peu le jardin, mais attention, toutes les mauvaises herbes ne doivent pas être systématiquement arrachées !

Il en est ainsi du lamier pourpre que l’on trouve un peu partout sur une terre labourée, au jardin, ou encore en bordure de route.

De la même famille que l’ortie, elle se pare de fleurs violettes mellifères dès mi-mars : ce qui est très intéressant pour les abeilles qui n’ont pas grand chose à butiner en cette saison!🐝🌸

Je vous parle aujourd’hui du lamier pourpre car il possède des vertus médicinales et est comestible ( en salade pour les jeunes pousses, ou à la poêle comme des épinards).

Sous forme de décoction, elle connait une bonne efficacité pour contrôler les hémorragies.

En tisane ou thé, les feuilles séchées favorisent la transpiration tout en agissant bénéfiquement sur les reins et les bronches.

Les feuilles fraîches permettent de réguler le transit intestinal (constipation ou diarrhée).

En usage externe, elles sont appliquées sous forme de cataplasme pour aider à désinfecter et cicatriser les blessures, les plaies, les coupures et brûlures.

Petit Mémo : N’arrachez pas systématiquement ce que vous estimez être des mauvaises herbes. Elles risquent de vous surprendre si vous y portez attention! 😉

Des goûters bio, prêts à déguster, et sans culpabiliser!

Les pauses sucrées font partie intégrante de notre quotidien : à glisser dans le sac ou dans un placard de la cuisine, on les aime, et on en a besoin. Le problème, c’est que les petits en-cas sont souvent trop gras ou sucrés. Du coup, on culpabilise… L’idée est de se faire plaisir, n’importe où, sans stress.

Good Goût propose des recettes variées et gourmandes :
– sans ingrédients bizarres
100% bio
30% moins sucrées que les autres du marché

Chouette initiative, Good Goût s’est  allié à TerraCycle et vous propose de recycler ses emballages, pour leur donner une seconde vie. Une fois entre les mains de TerraCycle, ces emballages seront triés, nettoyés, séchés, chauffés et transformés en petites billes. Les granulés ainsi obtenus seront directement réutilisés pour fabriquer de nouveaux objets du quotidien.

Chaque dépôt nous fait cumuler des points pour soutenir l’association de notre choix. Plutôt pas mal ! Rendez-vous ici pour y participer : https://www.goodgout.fr/terracycle.html

Maintenant que les présentations sont faites, à mon tour de vous présenter les produits que j’ai eu le plaisir de gouter : les gourdes de poire williams, les barres bio amandes cacahuètes, cranberries, les galettes de riz choco-noisettes, les biscuits bio chocolats graines et les croustillants cacao.

Les Gourdes de poire williams

Les gourdes de poire williams
Composée à 99,9% de poire williams bio et d’un peu de jus de citron concentré bio, la gourde est mon produit préféré de la gamme. On a le vrai goût du fruit, sans sucre ajouté.

Les poires sont recommandées pour les
troubles intestinaux, les reins, et la tension
:
– drainent les reins
– stimulent l’intestin
– normalisent la tension

Barres bio amandes cacahuètes, cranberries 

Les barres bio amandes cacahuètes, cranberries 
Les barres aux céréales, je suis fan depuis petite. Je les glisse dans mon sac pour toujours en avoir une à portée de main.

Transparence ingrédients :
– 46% d’amandes bio
– 20% de miel bio
– 16% de cranberries bio
– 10% cacahuètes bio
– 8% de riz soufflé

Les amandes et les cacahuètes sont recommandées aux ados pour favoriser la croissance et lutter contre la décalcification.

Les cranberries ( ou canneberges ) sont antioxydantes, protègent des infections urinaires et respiratoires.

Les galettes de riz choco-noisettes

Les galettes de riz choco-noisettes

Transparence ingrédients :
– 55% riz bio
– 45% fourrage chocolat noisette bio
– 1 pincée de sel marin

Un en-cas sucré et 100% bio ! Ce « sandwich » de galette de riz avec une pâte choco noisettes est super gourmand.
Contrairement aux idées reçues, ce n’est ni sec, ni « étouffe chrétien » !

Les biscuits bio chocolats graines

Biscuits bio chocolats graines
Dans cette recette rien de bizarre, le moins de sucres possible, du chocolat en pépites, et un mélange de graines bénéfiques. Ils me rappellent un peu les palets bretons, avec ce petit gout de « bio » en plus. Attention durant le transport, ils s’émiettent facilement, mais ce n’est pas ça qui m’arrête.

Transparence ingrédients :
– 42g de farine de blé bio
– 19g de beurre bio
– 15,5 g de farine complète de blé bio
– 14g de sucre roux de canne bio
– 9g de pépites de chocolat bio
– 2,5g de graines de sésame bio
– 4,5g de graines de tournesol bio
– 1g d’oeuf entier en poudre bio
– Un peu de poudre à laver
– 0,6g de sel marin
– 0,2g d’extrait de cacao bio

Les graines de sésame sont riches en fibres alimentaires. Elles optimisent le transit intestinal et influent sur la baisse du cholestérol.

Les graines de tournesol sont riches en acides gras polyinsaturés qui protègent contre les maladies cardiovasculaire

Croustillants cacao

Croustillants cacao
Ma gourmandise du matin, saine, et avec moins de 3 grammes de sucre par portion. Je me permets d’y ajouter un peu de beurre (demi sel :)), mon péché mignon.

Transparence ingrédients :
– 80% de farine de riz blanc bio
– 13,7% de sucre de canne roux clair bio
– 6,3% de poudre de cacao bio

Nettoyez votre organisme en 3 semaines avec le jus d’Aloe Vera

L’Aloe Vera, on en entend parler de celui-là ! Allié de votre santé, vous pouvez en trouvez sous forme de jus, de gel, de cosmétique,… mais vous pouvez également l’acheter en pot ou en branche (dans les magasins bio ou certains supermarchés)!

Aujourd’hui on va plutôt se concentrer sur la forme buvable de l’Aloe Vera. En cure de 3 semaines il va permettre de nettoyer l’organisme grâce à ses propriétés dépuratives. Cela s’applique notamment à votre foie et vos reins : l’Aloe Vera vient les débarrasser des déchets et toxines. L’Aloe Vera est également connu pour améliorer le fonctionnement du système digestif et donc de traiter ballonnements, constipation, douleurs gastriques et ulcères.

Hydratant et antioxydant, il assainit également votre peau, l’hydrate et la protège du vieillissement.

Vous êtes au bout du rouleau? On change de saison ? Vous avez fait un peu trop d’excès pendant les fêtes ? Votre peau n’est pas jojo? 

Alors voici comment faire votre propre jus d’Aloe Vera :

Procurez-vous une branche d’Aloe Vera dans le premier magasin bio venu.
Coupez la branche en tronçons puis la couper dans la longueur.
Extraire le gel (et seulement le gel, pas de bouts verts !) à l’aide d’une cuillère.
Passez le gel au blender (nature ou avec un peu de citron par exemple).

Vous avez votre jus d’Aloe Vera. A consommer immédiatement pour un max de nutriments !


Parce qu’on n’a pas toujours envie ou le temps de tout faire soi-même…

Vous pouvez aussi acheter le jus d’Aloe Vera tout prêt chez quelques marques fiables comme NaturAloé qui propose un jus d’Aloé Vera pur et sans aucun ajout !
Non pasteurisée, sans eau ajoutée, non irradié, ni filtré sur charbon actif : vous pouvez y aller les yeux fermés !

IMG_1756

Comment procéder ?

3 cuillères à soupe chaque jour. Vous pouvez le prendre pur, dilué dans de l’eau, des smooties ou encore jus de fruits.

Je découvre le jus d’Aloe Vera NaturAloé ici