Vous aussi vous perdez la boule ?

Pas de stress, vous pouvez résoudre cela facilement en adaptant votre alimentation. Stimuler sa mémoire et ses capacités intellectuelles en mangeant, c’est donc possible 🙂

En effet, l’alimentation permet d’apporter des substances indispensables au bon fonctionnement de notre mémoire. Elle apporte des minéraux et vitamines ( zinc, magnésium, vitamines B, C et D) qui assurent les connexion des milliers de neurones qui s’activent pour garder notre mémoire optimale.

La question est  : où trouver ces micronutriments et surtout, quel rôle jouent- ils ? C’est parti !

Les vitamines B1, B3 et B5 sont indispensables au fonctionnement des cellules nerveuses. Elles permettent l’utilisation du sucre par le cerveau et participent à la production de noradrénaline et de dopamine.
–> On les retrouve dans les céréales complètes, la levure de bière, les fruits secs, les graines, les pommes de terre, les choux, les asperges, les œufs ou encore les légumineuses.

La vitamine D gère le taux de calcium dans les neurones et possède une action détoxifiante et antioxydante pour le cerveau.
–> Elle est produite essentiellement par le corps grâce à la lumière du soleil. Elle est aussi apportée par certains aliments comme le poisson gras, le foie, les œufs, les produits laitiers, le beurre
Retrouvez mon article sur la vitamine D ici en cliquant ici !

La vitamine C intervient dans la synthèse des neurotransmetteurs et permet de maintenir le fonctionnement des fonctions cognitives.
–> On la retrouve dans les agrumes, le kiwi et dans la plupart des légumes de couleur. En revanche, elle est souvent détruite en bonne partie avec la cuisson. préférez les aliments crus !

Le zinc est indispensable au fonctionnement du cerveau qui en contient beaucoup.
–> On le trouve dans les fruits de mer, le germe de blé ou encore dans les œufs.

Les oméga-3 entretiennent nos neurones e contribuent à la souplesse de nos membranes neuronales. Plus la membrane est souple, plus le passage de l’information est optimal.
–> On les retrouvent dans les poissons gras, les huiles de noix, de colza, ou encore de cameline.

Pour préparer cet article, je me suis appuyé sur un petit ouvrage que ma maman a déniché chez Noz : Booster son cerveau en 40 recettes et 60 superaliments, par Lucie Reynier aux Editions Marie Claire.

Je fais le plein de vitamine D, naturellement !

Pourquoi la vitamine D est essentielle à notre santé ?

Essentielle à la santé des os et des dents, la vitamine D aide à absorber et fixer le calcium et le magnésium. Elle va donc lutter contre l’ostéoporose ou encore le rachitisme.

La vitamine D est également anti cancérigène, anti diabète ( améliore le fonctionnement de l’insuline), et également bonne pour votre immunité et votre peau ( psoriasis par exemple).

En hiver, nous souffrons toutes et tous d’un déficit de soleil, il est donc essentiel de palier à cette carence hivernale.

Quelles sont les sources de vitamine D ?

La vitamine D est apportée par le soleil, mais, si vous n’habitez pas dans un pays très ensoleillé ou que vous êtes allergique au soleil, il va falloir trouver d’autres sources, principalement dans votre alimentation.

Afin de garder un apport en vitamine D en toute saison, consommer jaune d’oeuf, poissons gras (hareng, maquereau, sardine, saumon), huile de poisson et huile de foie de poisson.

Les meilleures sources de vitamine D sont les huiles de poisson. Voyons à peu près les apports  ( en UI*) de chacunes d’entres elles, pour la même portion, soit une cuillère à soupe ( environ 10 grammes). *UI = Unité internationale

Huile de fletan : 200 000
Huile de carpe : 100 000
Huile de saumon : 40 000
Huile de thon : 20 000
Huile de maquereau : 20 000
Huile de foie de morue : 13 600
Saumon sauvage : 600 à 1000
Saumon d’élevage : 100 à 250
Maquereau : 345
Thon à l’huile : 200
Sardine à l’huile : 250

En comparaison, les poissons gras et la fameuse huile de foie de morue apportent beaucoup moins de vitamine D qu’une huile de poisson type flétan ou carpe.

Bon à savoir :
Préférez consommer une huile de poisson le soir.
Une huile de foie de poisson est plutôt à consommer le matin, en milieu ou fin de repas ( et pas à jeun).

Ma solution à moi ? Les capsules d’huile de poisson Naturaforce, mon meilleur allié pour éviter les carences en vitamines D. J’ai besoin de soleil, mais à Paris, c’est vrai qu’on en manque pas mal, surtout l’automne et l’hiver. Et comme ingérer une huile de poisson n’est pas chose aisée pour mon petit palais, je préfère de loin l’option gélule de Naturaforce, made in France, issu de la pêche contrôle et sans agent chimique sur la gélule en elle-même.

N’hésitez pas à me donner vos impressions et partager votre savoir en commentaire.

Upgrade ta chevelure avec la Biotine

La Biotine est une vitamine hydrosoluble du groupe B, appelée, selon les pays, vitamine B7 ou B8 . Elle participe au métabolisme des acides aminés, des glucides et des acides gras. Elle est donc indispensable à l’organisme !

Dans quels aliments peut on la retrouver ?
On la trouve dans les céréales complètes, le foie, les œufs, le lait, le soja, les noisettes.
Les aliments les plus concentrés en Biotine sont la levure de bière et la gelée royale que vous pouvez trouver sous forme de gélules si votre alimentation n’est pas assez diversifiée.

Que provoque la carence en Biotine ?
Elle se manifeste par la chute des cheveux, ou si la carence est récente, des cheveux secs, cassants, ternes et une peau très sèche, voir écailleuse.
Toutes les phanères seront touchées, ce qui veut dire que vos ongles ne seront pas mieux. Ils risquent de se casser dans le sens de la longueur !

Rien de très glamour mais si cela vous arrive, il faut prendre des compléments alimentaires sans tarder !

Pour une bonne santé du derme et des phanères, je vous conseille également d’allier l’utile à l’agréable avec la cure gourmande Lashilé Beauty.

Cette nouvelle hair routine a tout pour convaincre :
Made in France
Vegan, sans gluten et sans colorants artificiels

A base de deux gummies par jour, la cure Good Hair de Lashilé Beauty favorise la croissance et la fortification des cheveux grâce à sa composition : vitamines A, C, D, E, B12, B6, Biotine, Zinc et Acide folique.

J’ai eu l’occasion de tester cette cure pendant un mois (15 jours à Paris et 15 jours en Guadeloupe).

Au niveau pousse, clairement, ça marche ( et le soleil a bien accéléré les choses). Attention, ça marche sur les cheveux mais aussi sur les poils :).

Niveau beauté capillaire, là aussi j’ai vu une différence dès la deuxième semaine. Les cheveux semblent effectivement en meilleure santé, sont plus souples, s’emmêlent moins. J’en perds également beaucoup moins au moment du démêlage.

Avant un séjour au soleil, la cure peut avoir une forme préventive, et éviter fourches, pointes sèches et cheveux cassants

Découvrez votre nouvelle hair routine ici !

L’infusion d’ortie pour une santé de choc !

Qui n’a jamais été poussé dans les Orties (à part mémé bien sûr !) ?

L’infusion d’ortie faite à partir des feuilles, des tiges et aussi des fleurs est un remède naturel contre de nombreux maux : allergies, chute de cheveux, douleurs musculaires, douleurs articulaires, irritations cutanées, problèmes digestifs ou encore des  troubles urinaires.

Vous êtes concernée par ces maux ? Testez sans plus attendre l’infusion à l’ortie !

Acné, Anémie, Arthrose et Arthrite, Calculs rénaux, Carence (calcium, fer, magnésium, potassium, vitamines D et K), Chute de cheveux, Constipation, Démangeaisons, Diarrhée, Eczéma, Gonflements, Infection urinaire, Irritation de la peau, Maladie cardiovasculaire, Mauvaise circulation, Maux d’estomac, Ostéoporose, Rhume des foins, Rougeurs, Tension artérielle.

[En pratique : L’INFUSION A L’ORTIE]

Faire bouillir de l’eau dans une casserole. Couper le feu. Laisser infuser 2 bonnes poignées  d’ortie (feuilles, tiges, fleurs). Filtrer et consommer.


Allergique, asthmatique,  sujette aux rougeurs  et irritations sur le visage et victime du rhume des foins, je bois chaque matin la tisane Réveil Les Fleurilèges des Collines. Elle contient évidemment de l’Ortie mais également de la Sarriette  et du Fenugrec.

La Sarriette est antioxydante, riche en minéraux et tonifiante. Elle permet de rééquilibrer la flore intestinale mais aussi de lutter contre les gaz, ballonnements ou diarrhées. Antiseptique elle est très utile en bain de bouche.

Le Fenugrec, lui, est bourré d’oligo éléments. Il va stimuler l’appétit et favoriser la perte de poids. Pour celles qui allaitent, il active la lactation et favorise la montée de lait lors des premières semaines.

IMG_1337

Voici donc plusieurs bonnes raisons d’essayer et d’adopter la Tisane Réveil Les Fleurilèges des Collines.

Retrouvez les produits Les Fleurilèges de Collines ici.