Halte ! Les Anglais ont débarqué !

Et oui, on est en plein dedans, les fameuses douleurs menstruelles ou “douleurs de règles”.
Et si je vous disais qu’il y a mieux que d’avaler un comprimé d’antadys pour survivre à vos règles ? Comment ? Naturellement bien sûr !

10 jours avant le début des règles :
Mieux vaut prévenir que guérir, c’est ce que m’a toujours dit ma maman.
Pour ne pas trop douiller à la venue des règles, je vous préconise de boire ce breuvage durant les 10 jours qui précèdent le début de vos règles :

1 tasse → 3 fois par jour.
Dans un pot en verre, mélangez à parts égales :
fleurs de sauge
fleurs de camomille romaine ( matricaire)
fleurs de soucis

Dans une tasse d’eau bouillante, faites infuser (au moins 10 minutes!)
1 cuillère à soupe de ce mélange.
Boire 3 tasses par jour pendant les 10 jours précédant les règles.

Pendant les règles :
Commençons par le commencement, une bouillotte bien chaude
(ou un gros chat gentil) appliquée sur le bas ventre vous soulagera momentanément.

Maintenant qu’on a la base, passons à l’essentiel : le Séneçon.
Vieille comme le monde, le Séneçon ou herbe aux charpentiers  est antispasmodique, sédative et surtout bien connue pour apaiser les douleurs menstruelles et autres troubles liés aux règles.

Si vous avez la chance de posséder des fleurs séchées de Séneçon, BANCO!  A vous la tisane apaisante.

Faire infuser 2 à 5 grammes de Séneçon dans une tasse d’eau bouillante.
Boire deux tasses par jour.
Pour calmer la douleur, vous pouvez aussi prendre de l’extrait fluide de séneçon : 30 à 50 grammes par jour.

Et vous, quel est votre remède magique pour calmer ces vilaines douleurs mensuelles ?

Le persil, à découvert !

Le persil, on a pour habitude d’en mettre un peu dans notre alimentation. Mais, vu son potentiel, vous allez l’adopter au quotidien ! 

C’est un puissant reconstituant ! Une cuillère à soupe de persil au quotidien fournit à l’organisme la vitamine C nécessaire pour lutter contre les maladies infectieuses. Riche en vitamines C et A, en calcium, phosphore et fer, le persil est anti anémique, revitalisant et reminéralisant.
Diurétique, il favorise l’élimination, et joue aussi sur la rétention d’eau. 

Mesdames, sachez que le persil vous aidera également durant vos périodes de règles mais aussi d’allaitement, je m’explique : le persil va aider à faire venir les règles, à régulariser le cycle menstruel mais aussi prévenir et soulager les douleurs du bas du ventre. 
 
Vous allaitez ? Le persil aide à stopper la lactation. Appliqué en cataplasme de feuilles fraîches pillées, le persil aide à résoudre les engorgements des seins ou tarir le lait

Le cataplasme de persil est aussi efficace sur les contusions et les piqûres d’insectes

L’infusion de graines, racines ou feuilles de persil. 
100 grammes pour un litre d’eau 
2 tasses par jour avant les repas 
 
Calme les douleurs menstruelles, régularise les règles, apaise les douleurs rhumatismales et les infections urinaires. 

Côté beauté : Appliquée avec un coton matin et soir, l’infusion de persil atténue les tâches de rousseur

 Prenez un chewing-gum Emile….
Si vous avez peur de puer de la gu****, le persil en plus de désodoriser, prends soin de la santé dentaire et buccale. 

Et vous, vous l’utilisez comment le persil ?

Le miracle du cumin

Je viens enfin de réaliser toute la puissance du cumin. Moi qui connaissais le cumin dans le gouda ou le colombo, c’est Monsieur qui m’a permis de le découvrir différemment après un repas trop copieux.

Stimulant et digestif, il est très efficace contre les maladies digestives, l’aérophagie, la grippe, mais ce n’est pas tout !

  • Il évite les ballonnements ( très efficace pour contrer les effets des haricots, lentilles, choux fleur…)
  • Il facilite la digestion
  • Il agit sur les douleurs menstruelles et fluidifie le flux
  • Il stimule la lactation pour les femmes allaitantes
  • Il apporte du fer aux personnes anémiques
  • Il a une action amincissante
  • Il aide au sevrage des dépendances
  • Il a une action anti inflammatoire et préventif sur l’arthrose

Communément utilisé en cuisine, on peut également l’utiliser en infusion, décoction ou cataplasme ; sous forme de graines, de poudre mais aussi d’huile essentielle.

L‘infusion en cataplasme est utilisée pour les douleurs abdominales et menstruelles

Le cumin du côté émotionnel
En agissant sur le plexus solaire, il vient apaiser les douleurs émotionnelles et physiques. C’est par exemple un soutien pour une personne vivant ou ayant vécu un traumatisme. Il vous aide à retrouver votre force intérieure pour être plus apte à vous défendre.

Vous l’avez lu plus haut, on peut utiliser le cumin sous forme d’huile essentielle comme substitut aux graines ou à la poudre. D’ailleurs, si je ne devais choisir qu’une huile essentielle pour ma santé et mon bien être au quotidien ce serait bien celle -ci.

L’huile essentielle de cumin agirait même sûre l’asthme !
En tant qu’asthmatique, je suis passée par beaucoup de traitements. Je suis un peu septique mais ça vaut le coup d’essayer en cas de gêne. Affaire à suivre…

Stop au coup de fatigue de l’hiver grâce aux superaliments !

Retour de vacances, rythme décalé, gros rush, il y a de quoi faire peur. Alors mettons  toutes les chances de notre côté pour prévenir et peut-être éviter ce coup de fatigue imminent.

Comment procéder ? Chaque jour, durant 15 jours à 1 mois, consommer 2 à 3 superaliments. Il est important d’associer des superaliments qui vous plaisent afin que votre cure soit un moment de bien-être et non une séance de torture !

Bonne nouvelle. Plutôt pratique, une petite quantité de superaliment par jour suffit ! Une petite poignée de baies, graines, un fruit ou une infusion et le tour est joué. Pas trop contraignant donc.

Les associations possibles pour lutter contre ce méchant coup de fatigue :

Continuer la lecture « Stop au coup de fatigue de l’hiver grâce aux superaliments ! »