Vous aussi vous perdez la boule ?

Pas de stress, vous pouvez résoudre cela facilement en adaptant votre alimentation. Stimuler sa mémoire et ses capacités intellectuelles en mangeant, c’est donc possible 🙂

En effet, l’alimentation permet d’apporter des substances indispensables au bon fonctionnement de notre mémoire. Elle apporte des minéraux et vitamines ( zinc, magnésium, vitamines B, C et D) qui assurent les connexion des milliers de neurones qui s’activent pour garder notre mémoire optimale.

La question est  : où trouver ces micronutriments et surtout, quel rôle jouent- ils ? C’est parti !

Les vitamines B1, B3 et B5 sont indispensables au fonctionnement des cellules nerveuses. Elles permettent l’utilisation du sucre par le cerveau et participent à la production de noradrénaline et de dopamine.
–> On les retrouve dans les céréales complètes, la levure de bière, les fruits secs, les graines, les pommes de terre, les choux, les asperges, les œufs ou encore les légumineuses.

La vitamine D gère le taux de calcium dans les neurones et possède une action détoxifiante et antioxydante pour le cerveau.
–> Elle est produite essentiellement par le corps grâce à la lumière du soleil. Elle est aussi apportée par certains aliments comme le poisson gras, le foie, les œufs, les produits laitiers, le beurre
Retrouvez mon article sur la vitamine D ici en cliquant ici !

La vitamine C intervient dans la synthèse des neurotransmetteurs et permet de maintenir le fonctionnement des fonctions cognitives.
–> On la retrouve dans les agrumes, le kiwi et dans la plupart des légumes de couleur. En revanche, elle est souvent détruite en bonne partie avec la cuisson. préférez les aliments crus !

Le zinc est indispensable au fonctionnement du cerveau qui en contient beaucoup.
–> On le trouve dans les fruits de mer, le germe de blé ou encore dans les œufs.

Les oméga-3 entretiennent nos neurones e contribuent à la souplesse de nos membranes neuronales. Plus la membrane est souple, plus le passage de l’information est optimal.
–> On les retrouvent dans les poissons gras, les huiles de noix, de colza, ou encore de cameline.

Pour préparer cet article, je me suis appuyé sur un petit ouvrage que ma maman a déniché chez Noz : Booster son cerveau en 40 recettes et 60 superaliments, par Lucie Reynier aux Editions Marie Claire.

Upgrade ta chevelure avec la Biotine

La Biotine est une vitamine hydrosoluble du groupe B, appelée, selon les pays, vitamine B7 ou B8 . Elle participe au métabolisme des acides aminés, des glucides et des acides gras. Elle est donc indispensable à l’organisme !

Dans quels aliments peut on la retrouver ?
On la trouve dans les céréales complètes, le foie, les œufs, le lait, le soja, les noisettes.
Les aliments les plus concentrés en Biotine sont la levure de bière et la gelée royale que vous pouvez trouver sous forme de gélules si votre alimentation n’est pas assez diversifiée.

Que provoque la carence en Biotine ?
Elle se manifeste par la chute des cheveux, ou si la carence est récente, des cheveux secs, cassants, ternes et une peau très sèche, voir écailleuse.
Toutes les phanères seront touchées, ce qui veut dire que vos ongles ne seront pas mieux. Ils risquent de se casser dans le sens de la longueur !

Rien de très glamour mais si cela vous arrive, il faut prendre des compléments alimentaires sans tarder !

Pour une bonne santé du derme et des phanères, je vous conseille également d’allier l’utile à l’agréable avec la cure gourmande Lashilé Beauty.

Cette nouvelle hair routine a tout pour convaincre :
Made in France
Vegan, sans gluten et sans colorants artificiels

A base de deux gummies par jour, la cure Good Hair de Lashilé Beauty favorise la croissance et la fortification des cheveux grâce à sa composition : vitamines A, C, D, E, B12, B6, Biotine, Zinc et Acide folique.

J’ai eu l’occasion de tester cette cure pendant un mois (15 jours à Paris et 15 jours en Guadeloupe).

Au niveau pousse, clairement, ça marche ( et le soleil a bien accéléré les choses). Attention, ça marche sur les cheveux mais aussi sur les poils :).

Niveau beauté capillaire, là aussi j’ai vu une différence dès la deuxième semaine. Les cheveux semblent effectivement en meilleure santé, sont plus souples, s’emmêlent moins. J’en perds également beaucoup moins au moment du démêlage.

Avant un séjour au soleil, la cure peut avoir une forme préventive, et éviter fourches, pointes sèches et cheveux cassants

Découvrez votre nouvelle hair routine ici !