Le fenugrec super aliment beauté et santé depuis la nuit des temps !

A la découverte du fenugrec

Le fenugrec, j’en avais très rapidement parlé dans un précédent article. Aujourd’hui, on va essayer d’aller au bout des choses, car, vous allez le découvrir, il le vaut bien !
Le fenugrec, ou methi, est une plante adaptogène ( qui s’adapte à l’organisme selon les besoins) qui s’utilise autant pour la santé, que pour la beauté. Cette plante consommée comme plante médicinale et condimentaire est principalement utilisée dans la médecine ayurvédique, chinoise et du maghreb. Elle peut également être utilisée pour purifier l’atmosphère, comme on pourrait utiliser des feuilles de sauge.

Le fenugrec, sauveur de nombreux maux

Comme je vous l’ai noté, la liste des bienfaits du fenugrec est longue, très longue… Le fenugrec est d’ailleurs favorable aux personnes fatiguées, anémiques, convalescentes, aux sportifs, aux personnes en période de stress,  et également aux femmes allaitantes.

Voyons ça de plus près…

  • Il aide à réguler le taux de glycémie en évitant les pics d’insuline
  • Il aide à maîtriser le cholestérol 
  • Riche en fer, le fenugrec est utile pour les personnes anémiques
  • Il stimule l’appétit
  • Il stimule également le système digestif
  • Il limite le stockage des graisses
  • Diurétique, il aide à éliminer les toxines dûent aux excès
  • Il  renforce votre vigilance  ( et stimule nos fonctions cognitives)
  • Il a une action tonique
  • Il augmente votre endurance, vous redonne de la force
  • Son effet anabolisant stimule la performance lors de l’effort et la récupération après l’effort
  • Il protège votre organisme, à l’intérieur comme à l’extérieur en stimulant le système immunitaire
  • Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il prévient et traite les infections urinaires, vaginales et respiratoires.
    Il purifie et nettoie l’organisme en stimulant l’évacuation des toxines du système urinaire.
  • Galactogène, il va stimuler la production de lait des femmes allaitantes durant les premières semaines. Le lait augmentera en qualité nutritionnelle. Le fenugrec va également aider la mère à récupérer après l’accouchement
  • Il équilibre les niveaux d’hormones pour réguler les syndromes prémenstruels  et également durant la ménopause
  • Le fenugrec est utilisé contre la toux, les maux de gorge et bronchites
  • Le gel de fenugrec agit comme pansement naturel et calme les inflammations de l’intestin, de œsophage et de l’estomac
  • En usage externe, le fenugrec va soulager les inflammations (notamment les douleurs musculaires)  et aider à guérir les plaies (cataplasme).
  • Le cataplasme de feuilles est également bien utile pour faire sortir une vilaine écharde.

Comment utiliser le fenugrec ?

Une chose que j’apprécie avec le fenugrec, c’est qu’on peut le consommer sous plusieurs formes. Et chaque forme a sa spécificité !

En cure, il vaut mieux privilégier la poudre de fenugrec en gélule ( les doses sont en général indiquée). Veillez à bien choisir vos gélules, elles doivent être de qualité. Un fenugrec de qualité contient entre 40 et 50 % de saponines, les saponines étant les molécules actives du fenugrec. Pour ma part, je consomme les gélules de fénugrec bio Naturaforce qui contiennent au moins 40% de saponines. Mais ce n’est pas tout, les gélules en elles mêmes sont d’origine végétale. Le tout est vegan, certifié bio et pour couronner le tout : made in France.

Le gel de fenugrec est un véritable pansement nature qui calme les inflammations de l’œsophage, de l’intestin et de l’estomac. Il va également apaise les problèmes de gorge et la toux sèche. Très nutritif, ce gel peut être utilisé pour les personnes ayant du mal à reprendre du poids et des forces.
Faire son gel : Moins d’un volume de graines pour deux à 3 volumes d’eau ( attention, les graines vont gonfler, veiller à laisser assez d’espace dans le contenant afin que cela ne déborde pas.

En cataplasme pour soulager les rhumatismes, faire sortir une écharde, guérir les plaies, et en cas d’inflammation des voies respiratoires.  
Mélanger 50 grammes de graines en poudre dans 1 litre d’eau chaude. Une pâte se formera en peu de temps. Appliquer en cataplasme sur les parties atteintes.

Le bain pour soulager les inflammations cutanées : mélanger 50 grammes de graines de fenugrec sans 25 centilitres d’eau, puis verser ce mélange dans l’eau du bain.

En gargarisme pour soigner la toux, les maux de gorge et bronchites : une demi cuillère à café dans un verre d’eau.

Vous pouvez également agrémenter votre alimentation de feuilles de fenugrec, ou encore de graines de fenugrec germées. Pour info, il est très facile de faire germer les graines de fenugrec. Ont peut les consommer dès deux jours de germination, mais elles seront encore plus efficaces entre la 4ème et le 5ème jour.

Les précautions à prendre avec le fenugrec

  • Le fenugrec ne doit pas être consommé chez la femme enceinte, cela pourrait entraîner des contractions. Il faudra attendre la naissance du bébé !
  • Une utilisation de fenugrec à trop haute dose peut entraîner de la diarrhée et des ballonnements.
  • Si vous prenez un traitement régulier comme celui de la glycémie, demandez conseil à votre médecin avant de consommer du fenugrec.

Le fenugrec, pour la beauté de notre peau et de nos cheveux

Je vous l’avais, le fenugrec est “for me”, FORMIDABLE. Voyons ses effets sur la peau :

  • En premier lieu, le fenugrec est hydratant et adoucissant
  • Grâce à son action antioxydante, il empêche le vieillissement prématuré de la peau
  • Anti-inflammatoire et circulatoire, il réduit l’apparition de poches sous les yeux
  • Éclaircissant, il agit sur le teint, les tâches brunes et les cicatrices

Et au niveau des cheveux, qu’est ce que ça donne ?

  • L’action la plus recherchée chez le fenugrec est contre la chute des cheveux, en effet, il va limiter la perte, mais pas que …
  • Il favorise la pousse des cheveux
  • Il est l’allié des cheveux bouclés, frisés et crépus en apportant de l’hydratation
  • Il redonne brillance et volume
  • Il facilite le démêlage et dompte le frisottis
  • Il protège les cheveux secs, cassants et/ou endommagés
  • Il élimine les pellicules et favorise un cuir chevelu sain

Maintenant qu’on a fait le tour des bienfaits pour notre beauté, voici quelques recettes de soin à faire avec des graines de fenugrec ou de la poudre de fenugrec.

Le soin capillaire et visage  avec de la poudre de fenugrec : 
Mixer 50 grammes de poudre de fenugrec avec 50 centilitres d’eau très chaude ( cela évitera la grumeaux).
Laisser reposer la mixture toute une nuit afin qu’elle soit bien épaisse.
Ajouter de l’eau chaude et mixer jusqu’à obtenir la consistance voulue.
Votre masque est prêt, vous pouvez y ajouter une huile végétale selon vos besoins 🙂

Le soin capillaire avec des graines de fenugrec :
Si vous n’avez pas de poudre de fenugrec, pas de problème, vous pouvez également utiliser des graines ! Voici comment procéder :
Verser 25 grammes de graines de fenugrec dans 25 centilitres d’eau bien chaude. Couvrir le mélange et laisser reposer toute la nuit.
Mettre la moitié de l’eau de macération de côté et mixer le reste avec les graines ( qui ont bien gonflées).
Laisser reposer 20 minutes.
Chauffer le liquide mis de côté, l’ajouter au mélange et mixer.
Vous pouvez maintenant appliquer votre masque 🙂

Comment et combien de temps appliquer ces soins au fenugrec ?
Une fois votre masque prêt, appliquez le sur vos cheveux ( 1h heure minimum, mais vous pouvez aussi le laisser poser toute la nuit ! ).

Sur le visage, attendez qu’il soit sec avant de rincer ( 15 à 30 minutes)
Pour un masque visage minute, vous pouvez aussi mélanger 2 cuillères à soupe de poudre de fenugrec dans un mélange de lait et d’aloe vera. Avant de l’appliquer.

Comment faire son huile de fenugrec ?
Rien de plus facile, mélanger à parts égales de la poudre de fenugrec ( ou graines broyées)  et de l’huile végétale. Choisir son huile végétale selon ses besoins ou en fonction de ce qu’on a sous la main. Personnellement, j’aime beaucoup l’huile de coco… (Je la fait juste chauffer un peu pour la rendre liquide).
Laisser macérer toute une nuit, filtrer le mélange, votre huile de fenugrec est prête !

Cet article touche à sa fin. Je sais qu’il est assez long mais il me tenait à cœur de vous présenter le fenugrec sous tous les angles. N’hésitez pas à laisser votre sur mon article en commentaire. Je vous retrouve très vite dans un prochain article.

Le persil, à découvert !

Le persil, on a pour habitude d’en mettre un peu dans notre alimentation. Mais, vu son potentiel, vous allez l’adopter au quotidien ! 

C’est un puissant reconstituant ! Une cuillère à soupe de persil au quotidien fournit à l’organisme la vitamine C nécessaire pour lutter contre les maladies infectieuses. Riche en vitamines C et A, en calcium, phosphore et fer, le persil est anti anémique, revitalisant et reminéralisant.
Diurétique, il favorise l’élimination, et joue aussi sur la rétention d’eau. 

Mesdames, sachez que le persil vous aidera également durant vos périodes de règles mais aussi d’allaitement, je m’explique : le persil va aider à faire venir les règles, à régulariser le cycle menstruel mais aussi prévenir et soulager les douleurs du bas du ventre. 
 
Vous allaitez ? Le persil aide à stopper la lactation. Appliqué en cataplasme de feuilles fraîches pillées, le persil aide à résoudre les engorgements des seins ou tarir le lait

Le cataplasme de persil est aussi efficace sur les contusions et les piqûres d’insectes

L’infusion de graines, racines ou feuilles de persil. 
100 grammes pour un litre d’eau 
2 tasses par jour avant les repas 
 
Calme les douleurs menstruelles, régularise les règles, apaise les douleurs rhumatismales et les infections urinaires. 

Côté beauté : Appliquée avec un coton matin et soir, l’infusion de persil atténue les tâches de rousseur

 Prenez un chewing-gum Emile….
Si vous avez peur de puer de la gu****, le persil en plus de désodoriser, prends soin de la santé dentaire et buccale. 

Et vous, vous l’utilisez comment le persil ?

L’infusion d’ortie pour une santé de choc !

Qui n’a jamais été poussé dans les Orties (à part mémé bien sûr !) ?

L’infusion d’ortie faite à partir des feuilles, des tiges et aussi des fleurs est un remède naturel contre de nombreux maux : allergies, chute de cheveux, douleurs musculaires, douleurs articulaires, irritations cutanées, problèmes digestifs ou encore des  troubles urinaires.

Vous êtes concernée par ces maux ? Testez sans plus attendre l’infusion à l’ortie !

Acné, Anémie, Arthrose et Arthrite, Calculs rénaux, Carence (calcium, fer, magnésium, potassium, vitamines D et K), Chute de cheveux, Constipation, Démangeaisons, Diarrhée, Eczéma, Gonflements, Infection urinaire, Irritation de la peau, Maladie cardiovasculaire, Mauvaise circulation, Maux d’estomac, Ostéoporose, Rhume des foins, Rougeurs, Tension artérielle.

[En pratique : L’INFUSION A L’ORTIE]

Faire bouillir de l’eau dans une casserole. Couper le feu. Laisser infuser 2 bonnes poignées  d’ortie (feuilles, tiges, fleurs). Filtrer et consommer.


Allergique, asthmatique,  sujette aux rougeurs  et irritations sur le visage et victime du rhume des foins, je bois chaque matin la tisane Réveil Les Fleurilèges des Collines. Elle contient évidemment de l’Ortie mais également de la Sarriette  et du Fenugrec.

La Sarriette est antioxydante, riche en minéraux et tonifiante. Elle permet de rééquilibrer la flore intestinale mais aussi de lutter contre les gaz, ballonnements ou diarrhées. Antiseptique elle est très utile en bain de bouche.

Le Fenugrec, lui, est bourré d’oligo éléments. Il va stimuler l’appétit et favoriser la perte de poids. Pour celles qui allaitent, il active la lactation et favorise la montée de lait lors des premières semaines.

IMG_1337

Voici donc plusieurs bonnes raisons d’essayer et d’adopter la Tisane Réveil Les Fleurilèges des Collines.

Retrouvez les produits Les Fleurilèges de Collines ici.

Stop au coup de fatigue de l’hiver grâce aux superaliments !

Retour de vacances, rythme décalé, gros rush, il y a de quoi faire peur. Alors mettons  toutes les chances de notre côté pour prévenir et peut-être éviter ce coup de fatigue imminent.

Comment procéder ? Chaque jour, durant 15 jours à 1 mois, consommer 2 à 3 superaliments. Il est important d’associer des superaliments qui vous plaisent afin que votre cure soit un moment de bien-être et non une séance de torture !

Bonne nouvelle. Plutôt pratique, une petite quantité de superaliment par jour suffit ! Une petite poignée de baies, graines, un fruit ou une infusion et le tour est joué. Pas trop contraignant donc.

Les associations possibles pour lutter contre ce méchant coup de fatigue :

Continuer la lecture « Stop au coup de fatigue de l’hiver grâce aux superaliments ! »