Des kits zéro déchet pour un quotidien plus slow !!

Vous le savez, j’essaye depuis plusieurs années de faire attention à ma consommation et surtout à ma façon de consommer. Au niveau cosmétique, ma transition est terminée, je ne jure que par les ingrédients naturels et les produits bio. A la maison, tout n’est pas encore gagné, mais je suis sur la bonne voie…

Au cours de l’année dernière, j’ai découvert une super marque qui propose chaque mois, des kits zéro déchet à faire soi-même. C’est super lorsqu’on est en pleine transition car on a le pourquoi, le comment, et tout ce qu’il faut pour créer une nouvelle alternative zéro déchet. On y parle de cosmétique bien sûr, mais pas que : des produits ménagers, des graines à germer, des astuces de jardinage, …. C’est toujours un sans faute !



Aujourd’hui, je vais vous parler des deux derniers kits que j’ai eu la chance de tester : le kit pour faire son baume à lèvres et le kit tawashi. Vous me suivez pour la suite ? C’est parti !

Le kit à faire soi-même : le tawashi

Quand on y pense, l’éponge fait parti de notre quotidien, les français en consomment d’ailleurs 8 à 9 par an. Ce qu’on ne sait pas, c’est qu’elles sont également de véritables nids à bactéries… Et encore, s’il n’y avait que ça ! Les éponges classiques contiennent des mousses de résine ( dérivées du pétrole) et sont souvent traitées avec des produits chimiques ( pour sa couleur et sa résistance). Pire encore, non biodégradables, elles sont fabriquées avec de la colle capable de résister à l’eau, ce qui aggrave son impact écologique.

Le tawashi, l’alternative zéro déchet de l’éponge !

Originaire du Japon, le tawashi est né dans l’idée que, dans n’importe quel domaine, les hommes devraient explorer toutes les possibilités pour faire de la récupération et du recyclage.

Le tawashi est une éponge faite maison, avec de vieux vêtements recyclés ( notamment les chaussettes ! ). C’est un éponge durable, écologique et anti-gaspi, rapide à confectionner et lavable en machine. C’est l’astuce zéro déchet la plus facile à réaliser, et sans un sou ! On peut même faire participer les enfants à la conception. Avant on avait le métier à tisser pour les bracelets en perles de rocaille, aujourd’hui, on a le métier à tisser spécial tawashi ! Merci Pousse Pousse !

Pour ma première réalisation de tawashi, j’ai pris une paire de vieilles chaussettes, que j’ai coupé en 16 lamelles approximativement 3 cm de largeur. J’ai ensuite disposé les 8 premières lamelles sur le métier à tisser, de façon à avoir 8 lignes horizontales. Facile !

Puis, j’ai commencé à tisser les bandeaux verticaux sur les horizontaux en alternant le tissage dessus-dessous. ( Pour mon premier tawashi, j’avais pris des bandeaux de même couleur, c’est un peu moins facile car on ne distingue pas forcément quel bandeau on travaille).  Une fois que tout était tissé, il ne restait plus qu’à prendre le premier anneau situé dans le coin haut droit, et d’y faire glisser l’anneau suivant. Puis j’ai répété l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste  plus qu’un anneau, qui servira d’accroche.

Oui mais ? Et pour récurer, comment ça se passe ?

Pour le côté grattant vous avez deux possibilités. Vous pouvez utilisez des coquilles d’oeufs broyées sur la vaisselle qui a besoin de gratter. C’est très efficace, ça ne raye pas la vaisselle et en plus, ça contribue à nettoyer vos tuyaux d’évier !
Vous pouvez également utiliser de la corde sisal. Cette fibre est produite à partir de feuilles de l’agave sisalana. Elle est  obtenue après une série de manipulations rapides ( procédé qui nous vient de notre chère Amérique du Sud. Il faudra juste y faire attention et bien la faire sécher car elle est assez sensible a l’humidité et à la moisissure.

Le kit pour fabriquer son baume à lèvres

Pourquoi faire soi-même son baume à lèvres ?

Les sticks à lèvres conventionnels ne sont pas très clean… Par exemple, sur 21 sticks, 10 d’entre eux contiennent des substances nocives, qui finissent sur nos lèvres et pire encore, dans notre bouche et donc notre organisme…Dérivés du pétrole, huile de paraffine, tout ça tout ça… Toujours sur ces 21 sticks, 3 vont contenir des perturbateurs endocriniens ( qui ont des conséquences directes sur nos hormones, charmant !) Et tout ça sans compter que les sticks conventionnels sont à usage uniques, et vu combien  on en consomme par an, je vous laisse faire le calcul au niveau écologie !

Pour palier à tout ça, on peut faire notre baume à lèvre zéro déchet, simplement, à bas coût, et surtout, NATURELLEMENT. En 20 minutes, l’affaire est dans le sac !

On se le fait ce baume à lèvre green et zéro déchet ?

Dans la box Pousse Pousse, on a ce qu’il fait pour créer notre baume à lèvres eco-responsable :

– Du beurre de karité, riche en acides gras essentiels, en oméga 3 notamment, et en vitamines (A,C et E). Il s’agit d’un ingrédient hydratant et tonifiant. 
– De l’huile de coco, hydratant naturel et lubrifiant
– De la cire d’abeille, naturellement riche en vitamine A.
– De la vitamine E, antioxydante. 
C’est parti !

Grâce à Pousse Pousse j’ai intégré ces nouvelles astuces dans mon quotidien. Les tawashi anti gaspi et les baumes à lèvres fait maison et naturellement.

Chaque mois, Pousse Pousse nous fait découvrir un nouvel élément zéro déchet à faire soi même : cake vaisselle, pastilles WC, graines germées, gel désodorisant WC, shampoing sec, bombes à graines, …..

C’est un bonheur de découvrir ces alternatives à faire à la maison. VALIDATION MAXIMALE !!!

L’huile d’églantier, la puissance sauvage !

L’huile d’églantier, moins connue que sa cousine l’huile de rose musquée a pourtant toutes les qualités pour se faire apprécier. Tout d’abord, son prix est plus abordable mais surtout son action serait plus efficace que celle de la rose musquée !

En effet, l’huile végétale d’églantier contient des acides gras essentiels et des omega 3, 6 et 9. Grâce à ses nombreuses propriétés cosmétiques, elle solutionne beaucoup de problèmes de peaux.

Si vous vous reconnaissez dans cette liste,
choisissez l’huile d’églantier :

  • Peau dévitalisée, fragilisée, fissurée
  • Peau mature
  • Peau sensible
  • Couperose, acné 
  • Eczéma, psoriasis
  • Hyperpigmentation, tâches de vieillesse
  • Coup de soleil
  • Vergetures, cicatrices, escarres

Vous l’avez compris, nous sommes nombreux (ses)à être concerné(e)s par les vertus cosmétiques de l’huile végétale d’églantier :

  • Maintient l’hydratation de la peau
  • Lutte contre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de la peau
  • Atténue les cicatrices d’acné
  • Agit pour la régénération cellulaire
  • Prépare la peau avant exposition au froid , prévient les vergetures
  • Préserve du vieillissement lié à l’exposition au soleil
  • Fortifie la barrière cutanée
  • Revitalisante et régénérante

Cela aurait été dommage de ne parler que de l’huile végétale d’églantier lorsque l’on sait que son fruit peut également être utilisé: Petite, je m’en servais surtout comme poil à gratter… mais ça, c’était avant de savoir qu’il était aussi antiseptique.

Mieux vaut prévenir que guérir : boisson préventive
Si vous êtes en présence de personnes malades ( une grippe dans la famille, une épidémie de gastro au boulot…), je vous conseille de boire un demi-litre /jour de décoction de fruits coupés.

PS : la cueillette de l’églantine commence au début de l’automne.

L’huile sèche multi-usage (corps, cuticules, cheveux) Tan Organic réunit 8 huiles végétales autour de l’huile d’églantier : l’huile d’avocat, l’huile d’onagre, l’huile de graines de noix de macadamia, l’huile d’olive, l’huile d’amande douce, l’huile de bourrache, l’huile de chanvre et l’huile d’argan. On en parle de ce combo d’huiles ?

Partenaire de l’Atelier des délices (❤), la marque Tan Organic propose une gamme certifiée ECOCERT, non testée sur les animaux et dont les ingrédients sont 100% d’origine naturelle.

Spécialisée pour prendre soin du bronzage naturel, Tan Organic propose également des produits auto-bronzants (naturels évidemment).

Mais concentrons-nous sur cette huile que l’on peut appliquer aussi bien sur le corps, les cuticules ou les cheveux.

Globalement : ce cocktail d’huiles végétales apporte une puissante nutrition et hydratation des cheveux et de l’épiderme.

– Côté bronzage, l’huile Tan Organic va l’entretenir et le prolonger efficacement
– Côté capillaire,  elle les protège, nourrit et réduit les frisottis
– Côté peau, elle est parfaite pour les cicatrices et vergetures
– Côté peau #2, Convient à tout type de peau, même les plus sensibles
– Côtés mains , adoucit mains et cuticules, garde les ongles en bonne santé
– Côté pratique, son absorption est rapide et le fini est non gras

Toujours de la gamme Tan Organic, je voulais aussi vous parler du gant exfoliant reçu avec l’huile multi-usage.

A utiliser sec ou humide, il permet une exfoliation simple et rapide.
Son utilisation va enlever les peaux mortes et rendre notre peau lisse.

Si vous avez l’habitude de mettre de l’auto-bronzant, une exfoliation est recommandée avant application. 

Pour résumer, grâce à la marque Tan Organic, vous pouvez prendre soin de votre bronzage existant  ou bien utiliser un petit coup de pouce 100% naturel ! 

L’antique pouvoir du lait d’ânesse

Connu depuis l’Antiquité, le lait d’ânesse est connu pour sa composition exceptionnelle favorisant l’hydratation cellulaire et  la jeunesse de toutes les peaux.

 Le lait d’ânesse est très complet car très proche du lait de la femme. Il est riche en vitamines (A, B1, B2, B6, C, D, E) en minéraux (calcium, magnésium, phosphore, fer, zinc…), oligo-éléments et acides gras essentiels (oméga 3 et 6).

Votre peau est en souffrance? Le lait d’ânesse est recommandé sur les peaux à problèmes (eczéma, acné, psoriasis). Grâce à lui, la peau se régénère plus facilement et élimine ses impuretés.

Découvrez les soins au lait d’ânesse🐴


Continuons notre découverte du lait d’ânesse sous une autre forme : le savon artisanal. 🐴Donkeys & Co vous invite à voyager à travers un assortiment intemporel de savons au lait d’ânesse.

L’un d’entre eux m’a tapé dans l’oeil, le savon certifié Bio au lait d’ânesse, à l’Immortelle

Immortelle turquoise 240 Ko

L’Immortelle ou Hélichryse n’est pas seulement la fleur préférée de Dali, elle est aussi très bénéfique pour la peau. Anti-âge, elle active la production de collagène et favorise le renouvellement cellulaire.

Restez  Immortelle